Elma: un nouveau patron pour redresser la barre, après une année difficile

mardi, 25.02.2020

La rentabilité de Elma Electronics s'est étiolée. Dès mi-avril, Thomas Hermann remplacera le directeur général et futur retraité Fred Ruegg.

Elma annonce au passage la nomination dès mi-avril de Thomas Hermann au poste de directeur général.(Keystone)

Le producteur de boîtiers et composants Elma Electronics, fournisseur notamment des forces armées, a enregistré l'an dernier une croissance de 3,5% pour générer un chiffre d'affaires de 151,2 millions de francs.

La rentabilité par contre s'est étiolée. La firme zurichoise annonce au passage la nomination dès mi-avril de Thomas Hermann au poste de directeur général, en remplacement du futur retraité Fred Ruegg.

Les entrées de commandes ont progressé en 2019 de près de 7% pour représenter 159,0 millions de francs. Sur le plan opérationnel, l'excédent d'exploitation (Ebit) s'est érodé de 11% à 6,4 millions et le bénéfice net de près de 9% à 5,1 millions, égraine le rapport annuel paru mardi.

Le groupe de Wetzikon attribue cette baisse de rentabilité à d'importants investissements, des frais de déménagement ou encore des dépenses préparatoires pour de nouveaux projets. Les actionnaires devront une nouvelle fois se passer de dividende au titre de 2019.

Elma rappelle avoir fixé comme critères pour renouer avec la rémunération de ses actionnaires une amélioration de la structure de son bilan, la réduction de son endettement net et un niveau de fonds propres supérieur à 50%.

La direction anticipe sur la première moitié de l'exercice entamé une poursuite de la dynamique en matière de demande, mais renonce face aux incertitudes induites par l'épidémie de coronavirus à formuler des objectifs chiffrés pour l'ensemble de l'année.(awp)






 
 

AGEFI



...