La production d'iPhone freinée par le coronavirus

lundi, 10.02.2020

La production d'iPhone devrait chuter de 10% à 41 millions d’unités au premier trimestre.

SG

Sur les 800 fournisseurs que compte Apple, 290 sont basés en Chine. (Keystone)

Si certains employés ont repris lundi le chemin du travail en Chine, d’autres entreprises ont repoussé leur réouverture, c’est notamment le cas d’Apple. Les 42 magasins chinois de la firme américaine, fermés depuis le 2 février, le resteront encore jusqu’au 14 février.

Sur les 800 fournisseurs que compte Apple, 290 sont basés en Chine. Du côté du groupe taïwanais Foxconn, qui assemble notamment les iPhones, la production peine à redémarrer en Chine. Le fournisseur d’Apple a reçu lundi l’autorisation pour reprendre ses activités dans une usine de la ville de Zhenghzou, surnommée "iPhone City", mais sa principale usine de Shenzen reste pour l’heure fermée.

>> Lire aussi: Le Mobile World Congress plombé par le coronavirus

Dans un rapport publié lundi, le cabinet d’étude TrendForce estime qu’à l’échelle mondiale la production de smartphones devrait diminuer de 12% à 275 millions d’appareils au cours du premier trimestre. TrendForce a également revu à la baisse la production d’iPhone de 10% à 41 millions d’unités. Du côté de Huawei, les prévisions de production ont été réduites de 15%, à 42,5 millions de téléphones.

Samsung devrait quant à lui être le moins affecté par l’épidémie car sa principale base de production se trouve au Vietnam. Pour le premier fabricant de smartphones, les prévisions de production ont été abaissées de seulement 3% à 71,5 millions d’unités.






 
 

AGEFI




...