Conzzeta doit restreindre sa production à cause d'un défaut de matière première

mercredi, 11.10.2017

La production de Conzzeta a été stoppée le 6 octobre sur le site suisse de Wolfhausen à cause de la teneur trop élevée de substances potentiellement dangereuses pour la santé et pour l'environnement dans le diisocyanate de toluène (TDI).

Le groupe estime que les conséquences de ces mesures nécessaires ne peuvent pas encore être chiffrées, mais "devraient être largement couvertes par le fournisseur, respectivement les assurances existantes".

Le conglomérat diversifié Conzzeta a confirmé qu'un défaut de matière première de la part de son fournisseur BASF a affecté la production de sa division FoamPartner. Afin de "protéger les collaborateurs, les clients et les consommateurs" d'éventuels dommages sanitaires, la production a été stoppée dès le 6 octobre sur le site suisse de Wolfhausen, précise le groupe zurichois dans un communiqué.

Conzzeta justifie l'arrêt partiel de la production par la teneur trop élevée de substances potentiellement dangereuses pour la santé et pour l'environnement dans le diisocyanate de toluène (TDI), un monomère utilisé pour la production de polyuréthane, livré par le chimiste allemand.

Le groupe estime que les conséquences de ces mesures nécessaires ne peuvent pas encore être chiffrées, mais "devraient être largement couvertes par le fournisseur, respectivement les assurances existantes".

FoamPartner a été informé par BASF le 5 octobre de défauts dans la production de TDI survenus entre le 25 août et le 29 septembre dernier. Les deux sites allemands de Duderstadt et Leverkusen ne sont pas affectés, les lots contaminés ayant soit été identifiés en temps utile ou déjà entièrement utilisés.

En revanche, les lots utilisés dans l'usine se trouvant encore en production, celle-ci a été stoppée et les clients dûment informés. Le groupe assure que la reprise intégrale de la production est prévue "dans les prochains jours".(awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...