La BNS pourrait encore baisser les taux négatifs, selon UBS

mardi, 19.05.2020

La probabilité de baisse des taux de la BNS n'est que de 30%, selon les économistes d'UBS.

Les économistes d'UBS relativisent, mettant cette hausse sur le compte des crédits accordés pour aider les entreprises à traverser la crise actuelle.

La prochaine révision de la politique monétaire de la Banque nationale suisse (BNS), le 18 juin, pourrait déboucher sur des taux d'intérêt encore plus négatifs. Ce scénario émane des économistes de la grande banque UBS. La probabilité n'est que de 30%, préviennent-ils cependant.

La BNS fait face à une pression bien plus importante que celle des autres banques centrales, affirment les spécialistes d'UBS, emmenés par Felix Huefener. L'institut d'émission a pris comme ses homologues des mesures pour stimuler le crédit bancaire dans le cadre de la crise du coronavirus, mais doit en plus continuer à juguler la hausse du franc, toujours considéré comme une valeur refuge.

Ses interventions sur le marché des changes se sont intensifiées récemment, comme en témoignent les chiffres sur les dépôts à vue. Depuis la mi-février, ceux-ci ont augmenté de plus de 80 milliards de francs. Les économistes d'UBS relativisent, mettant cette hausse sur le compte des crédits accordés pour aider les entreprises à traverser la crise actuelle.

Un abaissement des taux ne constitue pas un "scénario de base" en l'état actuel, souligne le numéro un bancaire helvétique, qui rappelle néanmoins que le président de la BNS Thomas Jordan a récemment fait savoir qu'une telle décision ne peut pas être totalement exclue. (ATS)








 
 

AGEFI



...