Les touristes suisses rapatriés doivent passer à la caisse

dimanche, 23.08.2020

La presse dominicale revient sur la crise du coronavirus, ce dimanche. Elle souligne notamment que des touristes rapatriés par la Confédération n’ont pas encore réglé leur facture.

(Keystone)

Ce dimanche, la crise du coronavirus a inspiré la presse dominicale. Pendant la crise du coronavirus, la Confédération a ainsi ramené plus de 7000 voyageurs chez eux via des vols spéciaux. Le gros des coûts est supporté par les personnes secourues elles-mêmes. Or l’état des paiements après l’expiration du délai de 30 jours laisse à désirer.

Actuellement, environ 1500 paiements sont en retard, selon la «SonntagsZeitung», qui cite la porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), Elisa Raggi. Le DFAE a envoyé des rappels à toutes les personnes qui ne se sont pas encore acquittées de leur dû cette semaine et la semaine dernière. Le total des factures impayées se monte à 1,7 million de francs.

Situation inquiétante à Zurich

La presse dominicale est également revenue sur la situation à Zurich. Au vu du nombre élevé de cas de coronavirus, la ville de Zurich se trouve dans une situation inquiétante, selon la maire Corine Mauch. Dans une interview au journal «NZZ am Sonntag», Corine Mauch souligne qu’il faut étendre l’obligation de porter des masques, par exemple dans les bâtiments publics ou dans les magasins.

Le gouvernement zurichois a pris bonne note de son appel, assure-t-elle. Et la maire d’ajouter qu’il est crucial de réagir avant de perdre le contrôle. «Personne n’a intérêt à ce que Zurich soit déclarée zone à risque et personne ne veut que toujours plus de gens soient mis en quarantaine.»(ats)






 
 

AGEFI



...