Bientôt un centre pour l'entretien des bogies dans le canton de Vaud

lundi, 27.05.2019

La première pierre du futur Centre d'entretien romand des bogies a été posée ce lundi à Villeneuve. Les travaux dureront jusqu'au 1er trimestre 2020.

Le bogie est l'élément de liaison entre le châssis du train et la voie. (Keystone)

Les travaux de construction de RailTech, le futur Centre d'entretien romand des bogies, vont débuter en juin à Villeneuve (VD). Dès la fin du 1er semestre 2020, neuf compagnies de transport du canton de Vaud, mais aussi de Fribourg et du Chablais, lui confieront leur matériel roulant.

La première pierre du complexe a été posée lundi, en présence de la cheffe du Département vaudois des infrastructures. "Avec cette construction, nous posons un jalon important pour assurer le développement des chemins de fer régionaux, tout en garantissant leur indépendance en matière de savoir industriel", s'est félicitée Nuria Gorrite, selon un communiqué.

Equipements de pointe

En unissant leurs forces, les neuf compagnies permettront au centre de se doter d'équipements de pointe et de réduire les coûts d'entretien des bogies ferroviaires. Pour rappel, le bogie est l'élément de liaison entre le châssis du train et la voie. Composé de deux essieux, il peut intégrer les moteurs de traction et le système de freinage. Ces bogies seront découplés des rames et acheminés à Villeneuve par la route, précise le communiqué.

Les travaux devraient durer dix à douze mois. Deux bâtiments - une halle technique de 2500 m2 et un bâtiment administratif - seront érigés sur une parcelle de 6000 m2 achetée à Bombardier.

Aussi des apprentis

RailTech emploiera à son ouverture entre 15 à 20 personnes. A terme, soit à l'horizon 2026, quelque 35 collaborateurs, dont 30 en atelier, devraient y travailler. Le centre favorisera la relève puisqu'il devrait héberger un centre de formation des apprentis.

Le projet est devisé à 15,5 millions de francs. Le canton de Vaud a accordé une garantie d'emprunt de 12,5 millions de francs. Les compagnies partenaires sont le Lausanne-Echallens-Bercher (LEB), les tl (Lausanne), TPC (Chablais) et les TPF (Fribourg), Travys (Yverdon), le MOB, les transports de la région Morges-Bière-Cossonay et de Montreux-Vevey-Riviera ainsi que le NStCM (Saint-Cergue). (awp)






 
 

AGEFI



...