La Poste va utiliser des drones pour livrer des échantillons de laboratoire

mardi, 14.03.2017

La Poste mène ce projet en collaboration avec le réseau hospitalier du Tessin EOC (Ente Ospedaliero Cantonale) et le fabricant de drones Matternet.

Ce projet de première application commerciale des drones remonte à l'été 2015.

La Poste utilisera bientôt des drones de livraison à Lugano (TI) pour l'échange régulier d'échantillons de laboratoires entre deux hôpitaux. Les engins seront examinés par l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) avant les premiers vols d'essai.

La Poste mène ce projet en collaboration avec le réseau hospitalier du Tessin EOC (Ente Ospedaliero Cantonale) et le fabricant de drones Matternet, a indiqué mardi l'ex-régie fédérale. Dès que les autorisations nécessaires auront été obtenues, les trois partenaires présenteront le projet en détail lors d'une conférence de presse.

Ce projet de première application commerciale des drones remonte à l'été 2015, précise la Poste. Il permettra de transporter les échantillons plus rapidement et plus efficacement. L'entreprise prévoit que l'utilisation régulière de drones entre les deux hôpitaux pourrait faire partie du quotidien à partir de 2018.

D'ici là, les drones devront prouver qu'ils satisfont à toutes les exigences en matière de sécurité, de viabilité pratique et de fiabilité. Dans les prochaines semaines, les appareils et leurs composants de sécurité seront examinés par l'OFAC. Les premiers vols d'essai à Lugano ne se dérouleront que si le temps permet de garantir la sécurité. - (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...