La Poste: les usagers n'entreront pas au conseil d'administration

mardi, 05.03.2019

Le Conseil national a rejeté une motion d'Olivier Feller qui voulait donner deux sièges aux clients de La Poste au sein de son conseil d'administration.

Olivier Feller voulait donner deux sièges aux clients afin de relayer rapidement leurs préoccupations. (Keystone)

Les clients de La Poste ne pourront pas siéger au conseil d'administration de La Poste. Le Conseil national a rejeté par 109 voix contre 71 et 8 abstentions une motion d'Olivier Feller (PLR/VD) en ce sens.

Les usagers et les consommateurs du géant jaune ont un intérêt direct à ce que les prestations relevant du service universel soient de qualité et respectent les exigences de la législation, explique le motionnaire. Il voulait donner deux sièges aux clients afin de relayer rapidement leurs préoccupations.

Pour le Conseil fédéral, cette proposition n'est ni judicieuse, ni nécessaire. Le gouvernement nomme les membres du conseil d'administration et veille à ce qu'ils disposent des connaissances nécessaires, a rappelé Simonetta Sommaruga.

Le conseil d'administration doit être au fait de la politique postale, des marchés financiers et des transports. Il doit avoir une compréhension des questions liées au service public et cela inclut évidemment la défense des intérêts des clients de la Poste, ajoute la ministre.

"Les membres doivent être conscients qu'ils travaillent dans une entreprise qui travaille pour le peuple." Il n'y a pas besoin d'une représentation explicite des clients, conclut la socialiste. (awp)






 
 

AGEFI



...