Les assureurs s’adaptent au risque climatique

vendredi, 10.08.2018

La plupart des groupes publient un ratio combiné inférieur à 100%. L’anticipation des risques environnementaux est nécessaire pour le préserver.

Philippe Rey

Au cours des 50 prochaines années,le réchauffement climatique, la croissance démographique et l’urbanisation vont vraisemblablement augmenter le potentiel de dommages des périls naturels.(keystone)

Les grands groupes d’assurances et de réassurance, dont AXA, Allianz  et Zurich Insurance Group, présentent un ratio combiné (taux de sinistres + taux de frais) au-dessous de 100% en ce qui concerne l’assurance dommages. C’est également le cas de plus petits assureurs non vie, notamment en...






 
 

AGEFI



...