Le WEF lance une plateforme d'action Covid pour les entreprises

mercredi, 11.03.2020

La plateforme du Forum économique mondial doit permettre d'étendre la participation des entreprises pour atténuer l'impact de l'épidémie de coronavirus.

Seule une réponse conjointe de l'économie avec une collaboration internationale pourra atténuer l'impact du Covid-19, estime le WEF. (Keystone)

Des entreprises souhaitent apporter leur aide dans les actions menées face au coronavirus. Pour encadrer cet effort, le Forum économique mondial (WEF) a lancé mercredi à Genève une plateforme d'action Covid.

Ce dispositif, soutenu par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est non seulement prévu pour les entreprises mais également pour tous ceux, dont les gouvernements, qui souhaitent contribuer. Seule une réponse conjointe de l'économie avec une collaboration internationale pourra atténuer l'impact du Covid-19, estime le WEF.

La plateforme doit permettre d'étendre la participation des entreprises, de protéger la situation économique des citoyens et de faciliter la continuité des affaires. Elle va regrouper des patrons, d'autres dirigeants ou encore des responsables de la réponse au coronavirus dans les différentes sociétés qui la rejoindront.

>> Retrouvez ici notre dossier consacré à l'épidémie du coronavirus

Le fondateur du WEF Klaus Schwab estime que cette plateforme est "au centre" du mandat de son organisation. De son côté, le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a relevé le rôle indispensable du secteur privé pour lutter contre cette situation.

Il a appelé "toutes les entreprises et organisations" à utiliser ce dispositif pour soutenir les efforts face au coronavirus. La plateforme a été décidée après un appel entre des représentants du WEF et plus de 200 dirigeants d'entreprises.

Des collaborateurs devront soutenir ses travaux qui chercheront notamment à garantir un approvisionnement adapté, peu cher et de bonne qualité du matériel de santé. La plateforme doit aussi soutenir des mécanismes de dons des entreprises pour la réponse de santé publique et pour les efforts pour des vaccins ou des diagnostics et des soins.

Une collaboration sera aussi menée pour faire face aux perturbations économiques. Le dispositif doit établir l'impact du virus sur cette question.

Egalement à Genève, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a revu à la baisse l'un de ses indices sur le commerce mondial sur la période depuis janvier. Une situation attribuée en partie au coronavirus, selon elle. (ats)






 
 

AGEFI



...