Hiag plonge dans le rouge en 2019

lundi, 16.03.2020

La perte nette de la société immobilière Hiag se monte à 70,7 millions de francs l'an dernier, contre un bénéfice de 60,9 millions un an plus tôt.

Les actionnaires d'Hiag seront priés de renoncer au versement d'un dividende pour l'année écoulée. (Keystone)

La société immobilière Hiag a bouclé l'exercice 2019 dans les chiffres rouges en raison de deux effets négatifs non récurrents, alors que son coeur d'activité a connu une progression positive. Lors de l'assemblée générale en avril, les actionnaires seront priés de renoncer au versement d'un dividende pour l'année écoulée.

La perte nette se monte à 70,7 millions de francs, contre un bénéfice de 60,9 millions un an plus tôt. Dans un communiqué, le groupe bâlois explique lundi cette contre-performance par deux éléments exceptionnels, à savoir, la faillite d'un de ses principaux locataires, le chimiste Rohner, ainsi que l'abandon du développement de la plateforme cloud (informatique en nuage) de sa filiale Hiag Data, qui a pesé à lui seul sur le résultat à hauteur de plus de 70 millions.

Le produit des immeubles a quant à lui progressé de 8,2% à 63,0 millions de francs, à la faveur de l'aboutissement de plusieurs projets en développement, qui ont permis de compenser l'effet de la faillite de Rohner et le départ d'un autre locataire important, Decathlon, à Dietikon, en périphérie zurichoise.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda), qui avait dépassé les 100 millions de francs en 2018, a plongé en territoire négatif (-38,4 millions).

Ratio de fonds propres en berne

Au bouclement de l'exercice, le taux de vacance s'inscrivait à 16,2%, contre 14,3% un an plus tôt. Quant à la valeur du parc immobilier, elle s'établissait à plus de 1,57 milliard, après 1,49 milliard. Au bilan, les fonds propres ont été ramenés à 672,1 millions, pour un ratio correspondant 41,3%, en repli de 7,8 points de pourcentage.

Même négatif, le résultat publié par Hiag est plutôt rassurant, au vu de la perte nette de près de 94 millions anticipée par les analystes de Research Partners. Le produit des immeubles et l'Ebitda ont été peu ou prou conformes aux projections des experts sondés par AWP, et le renoncement au dividende était attendu.

Pour l'exercice en cours, la direction de l'entreprise anticipe une érosion des recettes immobilières, toujours en raison de la faillite de Rohner. La restructuration de Hiag Data devrait par ailleurs peser sur les résultats à hauteur de 5 millions de francs.

La société ne s'est pas fixé d'horizon pour un retour dans les chiffres noirs, mais s'estime "bien positionnée pour croître par ses propres moyens" grâce à son "actionnariat de référence robuste, sa direction expérimentée et son portefeuille alléchant de biens et de projets".

Vontobel anticipe pour sa part des frais additionnels pour la réhabilitation du site de Pratteln, sur lequel officiait Rohner. La banque de gestion zurichoise souligne en revanche que la correction de valeur sur Hiag Data est désormais totale, la filiale disposant désormais d'une valorisation comptable nulle.

A 11h12, la nominative Hiag Immobilien cédait 3,5% à 89 francs, dans un SPI en chute de 7,6%. (awp)






 
 

AGEFI



...