Les pertes de Swiss se creusent

jeudi, 05.11.2020

La perte d'exploitation de la compagnie aérienne Swiss, sur les neuf premiers mois de 2020, s’est étendue. Son chiffre d’affaires a chuté de 61,8%.

Les conséquences de la pandémie sur le secteur de l'aviation mènent à une asphyxie financière de Swiss, compagnie propriété de l'allemand Lufthansa. (Keystone)

La compagnie aérienne Swiss, lourdement affectée par la pandémie de coronavirus, a creusé ses pertes sur les neuf premiers mois de l'année. Pour faire face au plongeon des recettes et du nombre de passagers transportés, la filiale de Lufthansa va sabrer dans ses coûts.

Entre janvier et fin septembre, le transporteur national a subi une chute du chiffre d'affaires de 61,8% à 1,54 milliard de francs, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué. Face à la crise engendrée par le Covid-19 et les restrictions de voyages décrétées au niveau mondial, le nombre de passagers transportés s'est effondré de 69,8% à 4,3 millions de voyageurs.
La perte d'exploitation, qui atteignait déjà 266,4 millions de francs au premier semestre, s'est creusée à 414,7 millions sur les neuf premiers mois de l'année. A titre de comparaison, Swiss avait dégagé sur la même période l'année dernière un bénéfice opérationnel de 489,6 millions.

Pour pallier cette situation, l'entreprise basée à Kloten près de l'aéroport zurichois a lancé un vaste programme de restructuration. Les projets d'investissements non urgents ont été gelés, ainsi que les embauches.

Swiss a également introduit des modèles de temps partiel assortis d'une baisse de salaire ainsi que des départs en retraite anticipée. Avec les départs naturels, ces mesures vont se traduire par la suppression d'environ 1000 postes sur deux ans. D'autres mesures sont à l'étude.

Le programme d'hiver de la compagnie aérienne sera encore raboté et la direction s'attend d'ici la fin de l'année à creuser davantage ses pertes. (AWP)

Lire aussi: Swiss: Berne refuse un fauteuil d'administrateur






 
 

AGEFI



...