En nette croissance, Swiss Re peine à satisfaire les attentes

jeudi, 20.02.2020

La performance du numéro deux mondial de la réassurance Swiss Re se révèle en 2019 inférieure aux prévisions à de nombreux points de vue.

L'activités réassurance dommages a été affectée par 2,7 milliards de dollars de pertes dues à des catastrophes naturelles.(Keystone)

Swiss Re a bouclé l'exercice 2019 sur une progression de ses principaux indicateurs, que ce soit en termes de primes ou de bénéfice net. La performance du numéro deux mondial de la réassurance se révèle cependant inférieure aux prévisions à de nombreux points de vue. Le dividende proposé est en nette augmentation.

Les primes nettes encaissées se sont envolées de 18% sur un an à 42,23 milliards de dollars (41,55 milliards de francs), indique Swiss Re jeudi. Dans la réassurance dommages, le ratio combiné - rapport entre les primes encaissées et les dédommagements versés - s'est dégradé de 3,8 points de pourcentage à 107,8%.

L'activités réassurance dommages a été affectée par 2,7 milliards de dollars de pertes dues à des catastrophes naturelles et à des événements d'origine humaine, ainsi que par l'augmentation des sinistres aux États-Unis, explique le groupe zurichois.

L'activité destinée aux entreprises (CorSo) a vu son ratio combiné s'alourdir de 10,4 points, à 127,9%.

Le bénéfice net a explosé (+73%) à 727 millions de dollars, selon le communiqué. Le conseil d'administration propose de relever le dividende de 30 centimes, à 5,90 francs par action. Il annonce par ailleurs le lancement d'un programme de rachat d'actions à hauteur de 1 milliard de francs.

Les fonds propres se sont étoffés de 5% à 29,25 milliards de dollars.

Le bénéfice net et les ratios combinés ont clairement manqué les prévisions des analystes sollicités par AWP. Les fonds propres sont légèrement inférieurs aux attentes moyennes. Le dividende est dans la cible, alors que les primes l'ont clairement dépassée.(awp)






 
 

AGEFI



...