Emploi: intensification de la pénurie de main d'oeuvre qualifiée en 2019

jeudi, 28.11.2019

La pénurie de main d'oeuvre qualifiée s'est intensifiée cette année en Suisse, avec un manque de spécialistes notamment dans l'ingénierie et la technique.

Les métiers de l'ingénierie sont ainsi essentiellement touchés par le manque d'employés, notamment les ingénieurs en électronique et en génie civil.(Keystone)

D'un point de vue régional, la partie alémanique du pays est plus touchée que la Romandie par la pénurie de main d'oeuvre qualifiée.

"La situation dans les professions qui connaissent la plus grande pénurie de main-d'oeuvre s'est encore accentuée par rapport à l'année précédente", a indiqué jeudi Adecco dans une étude. Selon le spécialiste de l'emploi temporaire, "en 2019, les entreprises ont encore eu plus de difficultés qu'il y a un an à trouver du personnel qualifié".

Les métiers de l'ingénierie sont ainsi essentiellement touchés par le manque d'employés, notamment les ingénieurs en électronique et en génie civil. Chez les techniciens, ce sont surtout les chauffagistes, les techniciens en ventilation et en climatisation qui sont recherchés.

Vient ensuite le secteur de l'informatique, notamment les analystes et les programmateurs, mais aussi les domaines du fiduciaire et de la santé.

A l'inverse, plusieurs secteurs sont touchés par une offre excédentaire de main d'oeuvre, principalement dans les professions nécessitant un faible niveau de formation comme le nettoyage, l'hygiène et les soins corporels (entretien du textile, concierges, coiffeurs, esthéticiens).

Suivent les métiers de la restauration et de l'intendance - personnel de service et de cuisine ou employés de maison.

La situation s'est par contre améliorée dans les métiers de la construction (maçons, charpentiers, installateurs sanitaires, monteurs électriciens) où l'offre excédentaire s'est atténuée par rapport à l'année précédente.(ats)






 
 

AGEFI




...