La parahôtellerie poursuit sur sa bonne lancée au premier trimestre

mardi, 17.07.2018

Le nombre de nuitées dans la parahôtellerie a légèrement augmenté en Suisse au premier trimestre par rapport à l'année précédente.

La parahôtellerie comprend les logements de vacances exploités commercialement, les hébergements collectifs et les terrains de camping. (keystone)

La parahôtellerie a comptabilisé 4,9 millions de nuitées en Suisse au premier trimestre de cette année, contre 4,7 millions lors des trois premiers mois de 2017. La clientèle indigène a représenté plus de deux tiers de la demande (68,6%), avec un total de 3,4 millions d'unités.

En prenant en compte les résultats de l'hôtellerie, l'hébergement touristique en Suisse a généré de janvier à mars un total de 14,3 millions de nuitées, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Avec 8 millions de nuitées, les hôtes helvétiques en ont réalisé plus de la moitié (55,9%).

L'enquête sur la parahôtellerie est réalisée depuis 2016 à l'échelle nationale sur la base d'un échantillon d'unités représentatives. Elle prend en compte les logements de vacances exploités commercialement, les hébergements collectifs et les terrains de camping.

Lors des trois premiers mois de 2018, les logements de vacances exploités commercialement ont affiché 3,4 millions de nuitées, dont 2,2 millions ont été générées par la demande indigène. Les hébergements collectifs ont inscrit 1,4 million d'unités, dont 1,1 million dues aux hôtes suisses. Les terrains de camping ont, eux, affichés 96'000 nuitées au cours du premier trimestre, dont 63'000 par les touristes helvétiques.

La parahôtellerie suisse a enregistré en 2017 une hausse de fréquentation de 6,9% sur un an à 15,9 millions de nuitées, portée par une demande indigène et européenne forte. Les hôtes helvétiques ont représenté plus des deux tiers de la demande, avec 10,8 millions de nuitées. (ats)






 
 

AGEFI




...