La SSR doit économiser 50 millions de francs et supprime 250 postes

mardi, 29.09.2020

La pandémie pèse sur les finances de la SSR. Celle-ci annonce un plan d'économie à hauteur de 50 millions de francs ainsi que 250 suppressions d'emplois d'ici 2024.

Le confinement et la crise sanitaire ont accéléré la baisse des revenus.(Keystone)

La SSR appliquera son plan d'économie de 50 millions de francs sur les quatre prochaines années (2021-2024), indique-t-elle dans un communiqué mardi. Ce sont 250 postes qui seront supprimés dans l'ensemble de l'entreprise, sur les 5500 qu'elle compte actuellement.

Licenciements inévitables

L'entreprise table sur une perte de recettes publicitaires de 65 millions de francs par rapport à l'an passé. Les démantèlements doivent s'effectuer principalement par le biais de départs naturels. Pour autant, les licenciements ne sauraient être évités, estime la SSR.

Pour cette raison, elle proposera, en complément de son plan social, des mesures spéciales d'accompagnement, en concertation avec son partenaire social. Celles-ci doivent concerner notamment les domaines de la reconversion professionnelle et des retraites anticipées volontaires.

Le confinement et la crise sanitaire ont accéléré la baisse des revenus, estime l'entreprise de service public. En outre la tendance de la population à se reporter sur les médias numériques s'est poursuivie. Aussi la SSR réagit-elle à ces changements en poursuivant sa transformation.

Plateforme de streaming nationale

En parallèle, la SSR poursuit sa mue initiée en 2018, afin de répondre à l'évolution de la consommation des médias et des besoins du public. Elle annonce en particulier le lancement d'une nouvelle plateforme de streaming nationale, Play Suisse, pour novembre 2020.

Play Suisse proposera des films suisses, des séries et des documentaires issus des quatre régions linguistiques avec sous-titrage et recommandations personnalisées.(AWP)






 
 

AGEFI



...