Pour la Finma, la pandémie accroît les risques dans la finance

mercredi, 11.11.2020

La pandémie fait apparaître de nouveaux risques pour les établissements helvétiques dans le secteur financier, et aggrave ceux existants.

La Finma, le gendarme des marchés, a identifié sept risques principaux auxquels est actuellement confrontée la place financière suisse.

La crise sanitaire n'est pas sans incidence sur le secteur financier, qu'elle a mis sous forte pression. Les turbulences observées sur le marché et le recul de liquidité qui en découle représentent un risque significatif à court terme pour les acteurs de la branche, selon l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma).

Dans la deuxième édition de son "Monitorage des risques" publié mercredi, le régulateur relève que la pandémie de Covid-19 a "fortement empreint la cartographie des risques dans l'industrie financière", avec à la clé l'apparition de nouveaux risques pour les établissements helvétiques, ainsi que l'aggravation de ceux existants.

Pour l'année en cours, le gendarme des marchés a ainsi identifié sept risques principaux auxquels est confrontée la place financière suisse. Si dans certains cas - blanchiment d'argent et accès aux marchés étrangers - la situation est stable, ceux en lien avec la faiblesse persistante des taux d'intérêt, la correction sur les marchés immobilier et hypothécaire ainsi que les cyberattaques ont augmenté.

A ces risques existants, la Finma a ajouté celui de défauts de paiement ou de corrections sur les prêts aux entreprises et emprunts de sociétés à l'étranger, devenus "plus vraisemblables" du fait de l'érosion des recettes et des résultats de nombreuses firmes affectées par la crise.

Le compte-rendu 2020 met également en avant des tendances susceptibles d'influencer le secteur à plus long terme, comme les risques liés à l'utilisation de larges fichiers de données (big data), le vieillissement de la population ou encore le changement climatique, thématique à l'honneur du pointage de l'année dernière.(ats)






 
 

AGEFI



...