LIVE: La Suisse compte désormais 3888 cas positifs

jeudi, 19.03.2020

CORONAVIRUS. L'épidémie de coronavirus ne fléchit pas encore en Suisse, malgré les mesures drastiques prises depuis quelques jours. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) totalisait 3888 cas positifs jeudi à la mi-journée. Retour sur les informations du jour.

MH avec AWP/ATS

A l'heure actuelle, 33 personnes sont décédées en Suisse des suites du coronavirus.(Keystone)

19.03- 15h55: Toutes les personnes de plus de 65 ans confinées à la maison à Uri

Les personnes âgées de plus de 65 ans n'ont plus le droit de quitter leur domicile dans le canton d'Uri à partir de jeudi dès 18h00. Les autorités uranaises ont décidé de réduire ainsi la liberté de déplacement en raison de la crise du coronavirus, indiquent-elles.

19.03- 15h30: L'euro au plus bas en trois ans face au dollar, la livre se stabilise

L'euro est tombé jeudi à un plus bas en trois ans face au dollar, tandis que la livre se stabilisait au lendemain d'un effondrement et alors que rien ne semblait pouvoir calmer la ruée des investisseurs vers le dollar.

Vers 14H00 GMT (15H00 HEC), l'euro perdait 0,99% face au billet vert, à 1,0807 dollar, après avoir débuté la séance en hausse. Vers 12H15 GMT, il est tombé jusqu'à 1,0726 dollar, un niveau plus vu depuis avril 2017.

La livre sterling, de son côté, gagnait 0,11% face au billet vert, à 1,1621 dollar. Elle gagnait du terrain également face à la devise européenne, à 93,00 pence pour un euro (+1,11%).

La veille, la devise britannique s'était effondrée, perdant temporairement plus de 4% face au dollar et tombant à un niveau plus vu depuis 1985.

19.03- 15h20: "pas de problème d'émettre plus de dette" en Amérique

Le fait que le gouvernement américain puisse émettre plus de dette pour financer un plan de relance économique massif "n'est pas un problème", a estimé jeudi le secrétaire américain au Trésor, soulignant que la priorité était de contrer l'impact du coronavirus.

"Le plus important est de faire adopter le plan de relance de 1.000 milliards de dollars de façon à injecter de l'argent dans l'économie", a déclaré Steven Mnuchin sur la chaîne Fox Business News.

Il n'y a pour le moment pas de débat sur les déficits, que l'administration Trump a déjà laissé filer depuis son arrivée aux affaires en 2017, alors que le parti républicain avait freiné des quatre fers quand Barack Obama avait demandé les moyens financiers de combattre la crise financière de 2008.

19.03- 15h15: Mise en garde contre des tentatives d'arnaque liées au coronavirus

La pandémie de coronavirus a dopé l'imagination des réseaux criminels. Ceux-ci tentent de tirer profit de la demande en masques de protection et produits d'hygiène, avertit Interpol.

Plus de 34'000 masques contrefaits et ne correspondant pas aux standards, sprays, "paquets coronavirus" ou médicaments anti-Covid-19 ont été saisis dans le cadre de la semaine d'action "Pangea XIII", menée dans 90 pays dont la Suisse. Mais cela ne représente que "la pointe de l'iceberg", avertit Interpol dans un communiqué publié jeudi.

L'opération a conduit à 121 arrestations à travers le monde et à la saisie de produits potentiellement dangereux pour une valeur de plus de 14 millions de dollars.

19.03- 15h00: Vent hostile contre la fermeture des chantiers

Les faîtières des entrepreneurs, de la construction et du commerce ne veulent pas entendre parler de la fermeture des chantiers. Pour elles, les mesures prises par le Conseil fédéral pour lutter contre le coronavirus sont suffisantes. Si elles sont suivies par les entreprises et la population, il n'y a pas besoin d'aller plus loin, selon elles.

19.03- 14h55: Wall Street repart vivement à la baisse, le Dow Jones perd plus de 2%

La Bourse de New York repartait de nouveau en forte baisse jeudi après avoir hésité à l'ouverture, ne parvenant pas à rebondir malgré les plans massifs de soutien à l'économie proposés par les autorités: le Dow Jones perdait 3,15% et le Nasdaq 1,59% vers 13H40 GMT.

La panique avait de nouveau saisi Wall Street mercredi, les acteurs du marché s'alarmant des conséquences sur l'économie des drastiques mesures de confinement mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus: le Dow Jones avait plongé de 6,30% et le Nasdaq de 4,70%.

19.03- 14h05: Le Seco prévoit une  récession en Suisse pour 2020 

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) rabote jeudi ses prévisions de croissance en raison de l'impact du coronavirus sur l'économie suisse. Les experts tablent sur un recul du PIB, corrigé des événements sportifs, de 1,5%, contre +1,3% en décembre dernier.

19.03- 14h00: Les tpg réduisent leur offre de 40% à partir de lundi

Les Transports publics genevois (tpg) réduisent leur offre de plus de 40% à partir de lundi. Ils invitent leurs clients à se référer aux horaires en temps réel. L'horaire correspondra à celui du samedi, avec un renforcement ponctuel aux heures de pointe. Compte tenu de la fermeture partielle des douanes et du trafic important observé à plusieurs points de passage, plusieurs lignes sont interrompues, d'autres verront leur parcours modifié.

Les tpg ont par ailleurs pour objectif de maintenir la ligne 17 dans son intégralité entre Annemasse-Parc-Montessuit et Lancy-Pont-Rouge-Gare. Des perturbations sont cependant anticipées à la douane également.

19.03- 13h55: L'Espagne durement touchée

La pandémie de nouveau coronavirus a fait 767 morts en Espagne, progressant de près de 30% en 24 heures. Le nombre de cas détectés dépasse les 17'000, selon les chiffres du ministère de la Santé.

A ce jour 1107 malades du nouveau coronavirus ont été déclarés guéris, selon le ministère. Le nombre de cas a progressé de 25 % depuis mercredi, et s'établit à 17'147, mais ces chiffres pourraient augmenter de façon importante au fur et à mesure que les tests sont pratiqués.

19.03- 13h50: Swiss face au spectre du "grounding" temporaire de ses avions 

Au total, Swiss a récemment réduit de plus de 80% la fréquence de ses vols, au fur et à mesure de la propagation du Covid-19. Plus de deux-tiers de la flotte a déjà été retirée du service et partiellement parquée sur l'aéroport militaire de Dübendorf près de Zurich.

Si la situation venait à se dégrader, avec notamment des interdictions de vols supplémentaires, "une suspension temporaire complète des opérations aériennes ne peut être exclue" a souligné Swiss, rappelant le "grounding" de son prédécesseur Swissair en 2001.

Thomas Klür a cependant tenu à nuancer la situation. "Il y a de grandes différences avec de précédentes crises, notamment celle du Sras en 2003 ou les attentats du 11 septembre 2001", a-t-il martelé.

19.03- 13h45: Les jeunes peuvent aussi finir aux soins intensifs 

Les jeunes peuvent eux aussi être grièvement atteints par le coronavirus. Deux patients âgés d'une trentaine d'années ont dû être placés sous respirateur artificiel aux soins intensifs, explique le co-médecin chef de l'hôpital de Bâle-Campagne, Philip Tarr.

L'un de ces patients souffrait d'un léger asthme, mais l'autre n'avait aucune maladie antérieure. "C'est aussi un avertissement", assure M. Tarr dans une interview publiée jeudi par 20Minuten. Le virus peut parfois infecter des personnes jeunes et en bonne santé, "si elles n'ont pas de chance".

Les patients qui doivent être placés sous respirateur ont environ 50% de chances de survivre, explique le médecin. Mais la situation varie d'un patient à l'autre. ceux qui sont jeunes et en bonne santé sont certainement mieux lotis que les plus âgés.

19.03- 13h40: Le nombre des personnes contaminées continue d'augmenter en Suisse

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) totalisait 3888 cas positifs jeudi à la mi-journée.

Ce nombre comprend 3428 cas confirmés et 450 cas encore en cours d'analyse après un premier résultat positif. Tous les cantons suisses et la principauté de Liechtenstein sont désormais concernés. Mercredi, l'OFSP avait fait état de 3028 cas positifs, dont 2772 confirmés. A l'heure actuelle, 33 personnes sont décédées en Suisse des suites de la maladie, selon les chiffres de l'OFSP.

Selon un décompte établi jeudi à la mi-journée, le coronavirus a fait au moins 39 victimes en Suisse depuis le 5 mars. Il s'agit principalement de personnes âgées ou souffrant déjà d'autres maladies.

Tous les cantons suisses et le Liechtenstein sont désormais concernés. Les cantons les plus touchés sont le Tessin, avec 178,6 cas pour 100'000 habitants, Bâle-Ville (122,7) et Vaud (115).

19.03- 13h13: Les sites web suisses font face à un  afflux de demande

Brack.ch, qui appartient au groupe Competec, "recrute actuellement une trentaine d'employés temporaires dans la logistique", a indiqué son porte-parole Daniel Rei. Le site connaît un "volume élevé des commandes, qui est sensiblement plus élevé que pour la période de Noël". Les articles les plus demandés sont les produits désinfectants, le papier toilette, les couches, les jouets et les accessoires de bureau.

Les boutiques en ligne interdiscount.ch et microspot.ch, dans le giron de Coop, n'envisagent pas d'embaucher, a fait savoir une porte-parole. "Notre logistique est flexible et nous donne la possibilité de nous adapter à des quantités en forte hausse. Nous avons actuellement beaucoup plus d'employés en service".

19.03- 12h40: Swatch Group commence à voir le bout du tunnel en Chine

L'évolution des affaires en Chine, où la pandémie de coronavirus a débuté, commence à s'améliorer lentement pour le groupe horloger Swatch qui observe actuellement une baisse du chiffre d'affaires généralisée dans la plupart de ses marchés. L'entreprise anticipe cependant un effet rebond une fois que la situation sera revenue à la normale.

Les boutiques ont été rouvertes dans l'Empire du Milieu et le patron espère un retour à la normalité d'ici la fin du mois d'avril dans ce marché clé. La Grande Chine, y compris Hong Kong et Taiwan, engrange en effet presque 36% du chiffre d'affaire du conglomérat.

19.03- 12h30: Le Tessin augmente le nombre de lits de soins intensifs

Si l'infection continue sa progression au même rythme, les unités de soins intensifs du canton du Tessin pourraient être pleines dès lundi, avait estimé Daniel Koch, responsable de la division maladies transmissibles de l'OFSP, dans une interview à la RTS mardi. Les deux hôpitaux cantonaux spécialisés dans le traitement des cas de coronavirus ne sont cependant pas pas encore dans cette situation.

La clinique privée Moncucco à Lugano dispose de 25 lits dans l'unité de soins intensifs. Il n'est pas possible de savoir combien d'entre eux sont occupés à plein temps.

Dans l'hôpital régional de Locarno "La Carità", le nombre de lits de soins intensifs est augmenté chaque demi-journée. Mardi midi, 25 lits étaient disponibles, a déclaré un médecin-chef de l'hôpital.D'ici lundi, plus de 45 lits de soins intensifs seront disponibles.

Il y aurait de plus 22 lits supplémentaires où la ventilation artificielle par la trachée serait possible, a déclaré le médecin. L'hôpital de référence du canton du Tessin compte aujourd'hui un total de 67 lits de soins intensifs. 

19.03- 11h50: Bourse Zurich: les indices maintiennent le cap

Malgré un maintien de cap, l'ambiance demeure imprégnée des craintes autour du covid-19.

A 10h55, le Swiss Market Index (SMI) s'appréciait de 1,67% à 8475,48 points, le Swiss Leader Index (SLI) de 1,53% à 1218,72 points et le Swiss Performance Index (SPI) 2,40% à 10'371,78 points. Sur les trente principales valorisations, 21 progressaient et neuf reculaient.

Le bon de jouissance Roche (+1,8% ou 3,35 francs) avait déjà comblé le vide de 9,00 francs laissé par son traitement hors dividende. Novartis s'enrobait de 1,3%, après avoir obtenu en Japon le feu vert pour son onéreuse thérapie génique Zolgensma contre l'amyotrophie spinale. Le principal poids lourd Nestlé s'appréciait de 3,3%.

Après UBS (+2,3%)la veille, Credit Suisse (+2,8%) revendique jeudi à l'occasion d'une conférence outre-Manche une bonne entame d'exercice en 2020.

Les représentants du luxe avaient adopté des directions diamétralement après la confirmation de la chute des exportations horlogères en février. Swatch s'adjugeait ainsi 3,8% alors que Richemont en perdait pile autant.

La meilleure performance du moment revenait à Logitech (+9,3%), visiblement dopé par la demande en dispositifs de vidéo-conférence.

Sur le marché élargi, Metall Zug (+1,9%), Zur Rose (+2,2%), Hochdorf (-3,2%) ou encore Asmallworld (+12,5%) réagissaient de manière diverse à leurs performances respectives

19.03- 11h45: Premier décès dans le canton de Fribourg

Le canton de Fribourg connaît son premier décès d'une personne hospitalisée après avoir contracté le Covid-19. Il s'agit d'une femme âgée d'une septantaine d'années, morte mercredi en fin d'après-midi.

La patiente comptait parmi les personnes à haut risque, a fait savoir jeudi l'Etat de Fribourg. Elle souffrait notamment de maladie pulmonaire et était hospitalisée depuis quelques jours.

19.03- 11h30: L'armée acquiert des centaines de respirateurs

L'armée achètera dans les prochains jours 900 respirateurs et appareils de contrôle. Elle n'en possède actuellement que 100, a indiqué jeudi le porte-parole de l'armée Daniel Reist.

Le nouveau matériel sera acquis en Suisse et sera livré dès vendredi par tranches.Ces appareils seront utilisés en premier lieu dans les hôpitaux civils.

19.03- 11h20: Deux nouveaux décès dans le canton de Zurich 

Le coronavirus a fait deux nouvelles victimes dans le canton de Zurich. Cela porte à trois le nombre de décès lié à la maladie en terres zurichoises, indiquent jeudi les autorités.

Le département cantonal zurichois de la santé annonce aussi 102 nouveaux cas de coronavirus. Il s'agit d'une hausse de 25% par rapport au nombre de cas déclarés la veille. Le nombre de cas confirmés de Covid-19 dans le canton de Zurich passe ainsi à 526.

19.03- 11h00: Les transports publics ont commencé à réduire l'offre

Depuis jeudi, les trains supplémentaires en trafic grandes lignes sont supprimés aux heures de pointe. Les trains de nuit ne circulent plus et les trains internationaux en Suisse ne circulent que jusqu'à la frontière. Les gares seront fermées durant les nuits du week-end.

À partir de lundi prochain, les services régionaux longue distance et transfrontaliers seront réduits. La ligne entre Genève et Brigue connaîtra notamment des suppressions partielles, de même que le Léman Express. Le trafic grandes lignes sera encore davantage réduit à partir du jeudi 26 mars.

Durant la phase de transition jusqu'au 26 mars, l'horaire en ligne sera mis à jour régulièrement au plus tard à 20h00 pour le jour suivant. Les usagers sont appelés à vérifier leurs correspondances dans l'horaire en ligne avant chaque voyage. Ces réductions resteront en vigueur jusqu'au 26 avril. Durant cette période, les CFF ne vendront plus de billets dégriffés.

>>> Lire notre dossier sur le Coronavirus

19.03- 10h55: Les employés des magasins seront mieux protégés

Les employés du commerce de détail sont actuellement soumis à une forte pression, rappellent jeudi la CI Commerce de détail Suisse et Swiss Retail Federation dans un communiqué commun. Leur protection est "la plus haute priorité" des deux organisations. C'est pourquoi elles entendent mettre immédiatement en oeuvre les dernières recommandations de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Le nombre de clients sera restreint selon la taille du magasin. L'OFSP donne une valeur indicative d'une personne par 10 mètres carrés. Une distance de deux mètres au moins entre clients doit être respectée à la caisse. Ces derniers sont également invités à payer par carte et à utiliser le self-scanning.

Des désinfectants doivent encore être mis à disposition des clients et des employés. Et les poignées des chariots de vente, ainsi que des paniers à provisions, doivent être nettoyées une fois par jour.

19.03- 10h50: La Finma assouplit les règles pour les salles de marché

L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) a décidé d'assouplir les règles pour les salles de marché, conséquence de la crise liée au coronavirus. Le gendarme des marchés financiers, qui observe aussi un risque accru d'attaques informatiques, constate que les banques sont opérationnellement et financièrement bien armées.

Les règles des salles de marché seront aménagées par la Finma "de manière à permettre un plus large recours au télétravail", selon le communiqué publié jeudi. Les mesures de surveillance nécessaires ont pu largement être mises en place électroniquement. L'autorité octroie aussi aux établissements des délais plus longs pour les recensements concernant le négoce en valeurs mobilières. Elle renonce à obtenir les données sous forme d'un journal sous trois jours de travail.

La Finma indique que, dans la situation actuelle liée au coronavirus, "il existe une recrudescence des courriels frauduleux prenant la forme d'hameçonnage (phishing)".

19.03- 10h30: Trois nouveaux cantons demandent le soutien de l'armée 

Les cantons de Genève, Lucerne et Schaffhouse ont aussi demandé jeudi l'aide de l'armée pour affronter la crise du coronavirus. Au total, quinze cantons ont déjà sollicité l'aide des militaires.

Aucune nouvelle unité n'a été mobilisée. Seuls 61 militaires du bataillon d'hôpital 5 sont mobilisés. Il s'agit de militaires qui ont terminé leur durée des services d'instruction. L'armée a mis en place l'acquisition de nouveaux respirateurs et d'appareils de contrôle. 900 nouvelles unités seront achetées en plus de 100 existantes.

Mardi dernier, 303 militaires n'avaient pas répondu à leur convocation. Cela représente environ 29% des appelés. Les unités mobilisées jeudi et qui doivent encore entrer en service ne sont pas comptabilisées. L'armée ne peut pas encore donner d'explication concernant le refus.

19.03- 10h20: Paris retrouve des couleurs grâce au plan massif de la BCE 

La Bourse de Paris a débuté en hausse jeudi (+3,83%), retrouvant des couleurs au lendemain d'une lourde chute, aidée par le plan massif annoncé par la Banque centrale européenne pour soutenir l'économie ébranlée par le coronavirus.

A 09H35 (07H35 GMT), l'indice CAC 40 prenait 143,72 points à 3.898,56 points. La veille, il avait reculé de 5,94%.

19.03- 10h10: Petit rebond de la Bourse de Londres après les annonces de la BCE

La Bourse de Londres a ouvert en léger rebond jeudi après l'annonce d'un plan de soutien à l'économie de 750 milliards d'euros par la Banque centrale européenne, et après avoir encore fortement chuté la veille.

L'indice FSTE 100 des principales valeurs cotées sur la place londonienne était en hausse de 0,40% à 5.100,95 points après avoir dévissé de 4% mercredi.

19.03- 10h05: La BCBE débloque 50 millions de francs pour les PME

La Banque cantonale bernoise (BCBE) débloque 50 millions de francs pour soutenir les PME du canton étranglées par le coronavirus. La mesure s'adresse à celles qui présentent un problème de liquidités et qui sont en relation avec l'établissement bancaire.

La manne vient en complément des mesures décidées par la Confédération, a indiqué mercredi la BCBE dans un communiqué. Les petites et moyennes entreprises (PME) concernées sont invitées à contacter leur conseiller clientèle. Les prêts extraordinaires seront limités au maximum à 200'000 francs par client.

19.03- 10h00: Raiffeisen propose une aide aux PME 

Raiffeisen veut aider les PME et les entrepreneurs en ces temps difficiles. Par le biais du Centre des Entrepreneurs Raiffeisen (CER), il proposera une assistance personnelle rapide et non bureaucratique pour la planification des liquidités, la demande d'indemnités de chômage partiel et toutes les autres questions, a annoncé jeudi le groupe bancaire saint-gallois.

Dès le 25 mars, les experts du CER soutiendront également les entrepreneurs locaux par le biais de vidéoconférences spécifiques à chaque secteur industriel, a précisé le groupe.

19.03- 09h50: Les Bourses asiatiques finissent sur des notes contrastées après la BCE 

Les principales Bourses asiatiques ont terminé jeudi en repli pour la plupart. La Bourse de Tokyo avait pourtant bien démarré la séance, ayant ouvert peu de temps après l'annonce par la BCE d'un plan d'urgence de 750 milliards d'euros sous la forme de rachats de titres de dette publique et privée, visant à amortir le choc du Covid-19 sur l'économie de la zone euro.

L'indice Nikkei a cédé 1,04% en clôture à 16'552,83 points, tandis que l'indice élargi Topix a au contraire progressé de 0,97% à 1283,22 points.

En Chine continentale, les indices ont aussi terminé en ordre dispersé: l'indice composite de Shenzhen a grappillé 0,28% à 1682,93 points, mais celui de Shanghai a perdu 0,98% à 2702,13 points.

A la Bourse de Hong Kong, l'indice Hang Seng a terminé sur une nette baisse de 2,61% à 21'709,13 points.

19.03- 09h40: La BNS ne touche pas à ses taux directeurs

En pleine crise sanitaire provoquée par le coronavirus, la Banque nationale suisse (BNS) a décidé jeudi de laisser ses taux directeurs inchangés à -0,75%. L'institut d'émission a cependant relevé le plafond d'exemption des taux négatifs pour les banques.

Elle a aussi revu à la baisse sa prévision d'inflation pour 2020, à -0,3% contre +0,1% précédemment, en raison de la baisse des cours du pétrole, du repli marqué des perspectives de croissance et du renforcement du franc.

Il est aussi probable que la croissance du PIB suisse sera négative en 2020 en raison du coronavirus et de son impact économique. En décembre, la BNS tablait encore sur une croissance comprise entre 1,5% et 2% pour 2020.

L'institut d'émission a assuré que le système financier disposait actuellement de suffisamment de liquidités. Mais en cas de besoin, la BNS "prendra des mesures supplémentaires pour garantir l'approvisionnement en liquidités", a-t-elle précisé.

La BNS a récemment injecté des liquidités sur les marchés dans le cadre d'accords dits de "swap" en concertation avec d'autres instituts d'émission, notamment la Réserve fédérale américaine (Fed).

19.03- 09h30: La Bourse de Francfort en petite hausse après la BCE

La Bourse de Francfort a ouvert en hausse jeudi au lendemain de nouvelles annonces de la BCE destinées à soutenir l'économie face à la pandémie de coronavirus. Vers 08H15 GMT, l'indice vedette progressait de 62,50 points (+0,74%), à 8504,21 points. Le MDax des valeurs moyennes était stable (+0,03%) à 17'914,23 points.

19.03- 09h25: Bourse Zurich: franche tentative de rebond pour débuter la séance

La Banque nationale suisse (BNS) doit faire le point sur sa politique monétaire à 09h30. Dans l'intervalle, le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a une nouvelle fois reporté - à 14h00 - la publication de ses prévisions conjoncturelles pour l'année en cours et la suivante. Dans ce contexte, les résultats d'entreprises passaient relativement inaperçus.

Roche par contre retenait l'attention avec la lancement d'une étude clinique maison sur l'Actemra, dans l'indication contre la pneumonie virale qui donne des sueurs froides à la planète depuis le début de l'année.

A 09h12, le Swiss Market Index (SMI) s'appréciait de 2,1% à 8514,79 points, le Swiss Leader Index (SLI) 1,86% à 1222,66 points et le Swiss Performance Index (SPI) 2,42 à 10'374,01 points. Sur les trente valeurs vedettes, seules sept reculaient.

Traité hors dividende de 9,00 francs, le bon Roche (-2,0% ou 5,75 francs) héritait logiquement de la lanterne rouge provisoire. Novartis grappillait 0,1%, après avoir obtenu en Japon le feu vert pour son onéreuse thérapie génique Zolgensma contre l'amyotrophie spinale. Le principal poids lourd Nestlé grignotait aussi 0,1%.

Après UBS (+5,6%)la veille, Credit Suisse (+3,7%) revendique jeudi à l'occasion d'une conférence outre-Manche une bonne entame d'exercice en 2020.

Les représentants du luxe Swatch (+4,3%) et Richemont (+2,1%) faisaient pour l'heure fi de la chute des exportations horlogères en février.

La meilleure performance du moment revenait à Logitech (+7,4%), sans indication particulière.

Sur le marché élargi, Metall Zug (+1,5%), Zur Rose (+3,2%), Hochdorf (-5,6%) ou encore Asmallworld (+1,8%) réagissaient de manière diverse à leurs performances respectives.

19.03- 09h20: L'avenir de l'aviation menacé sans aides publiques

Des aides publiques pourraient devenir nécessaires pour garantir la survie du secteur aérien si la crise du coronavirus dure, a prévenu jeudi le patron de Lufthansa, dont plus de 90% des avions sont désormais cloués au sol.

"Plus la crise dure, moins il est probable que l'avenir de l'aviation puisse être garanti sans aides publiques", a déclaré Carsten Spohr, cité dans un communiqué détaillant les résultats annuels 2019 déjà publiés la semaine passée.

"La propagation du coronavirus a mis l'économie mondiale et notre entreprise dans un état d'urgence sans précédent" et "personne ne peut en évaluer les conséquences", a expliqué M. Spohr.

>>> Lire notre dossier sur le Coronavirus

19.03- 09h15: Londres ferme partiellement son métro

Le métro de Londres ne fonctionne plus à pleine capacité. Jusqu'à 40 stations sont désormais fermées, a annoncé Transport for London (TfL).

Cette mesure est la conséquence de la recommandation du gouvernement britannique d'éviter tout déplacement non essentiel en pleine pandémie de coronavirus, a annoncé la régie des transports publics londoniens. "Jusqu'à 40 stations de métro qui n'ont pas de correspondance avec d'autres lignes seront fermées jusqu'à nouvel ordre", a précisé TfL dans un communiqué.

19.03- 09h10: Premier décès en Russie

Les autorités russes ont annoncé jeudi le premier décès dans le pays d'un malade souffrant du Covid-19, une femme âgée, sur 147 cas établis, le Premier ministre affirmant pour sa part qu'il n'y avait aucune raison de "paniquer".

19.03- 09h00: Bourse Zurich: modeste regain d'optimisme avant les premiers échanges 

La Bourse suisse s'acheminait jeudi vers une ouverture presque équilibrée, après avoir une nouvelle fois clôturé en baisse mercredi. L'ambiance demeure imprégnée des craintes autour du covid-19. La Banque centrale européenne a dégainé mercredi l'artillerie lourde pour contrer l'impact économique de la pandémie, promettant 750 milliards d'euros de rachats de dette.

A 08h17, le préSMI compilé par Julius Bär égarait 0,06% à 8333,37 points, plombé par le seul bon de jouissance Roche. Ce dernier reculait de 0,8% ou 2,27 francs, mais sera traité hors dividende de 9,00 francs. Les 19 autres valeurs vedettes progressaient de 0,1% à 0,2%.

Novartis grappillait 0,1%, après avoir obtenu en Japon le feu vert pour son onéreuse thérapie génique Zolgensma contre l'amyotrophie spinale. Le principal poids lourd Nestlé grignotait aussi 0,1%.

Les représentants du luxe Richemont et Swatch (+0,2% chacun) faisaient pour l'heure fi de la chute des exportations horlogères en février.

19.03- 08h40: les mesures de confinement prolongées au-delà du 3 avril en Italie

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a annoncé que les mesures de confinement prises depuis une semaine en Italie, pays d'Europe le plus durement touché par la pandémie, seraient "prolongées à leur échéance", le 3 avril.

19.03- 08h30: La BNS intervient massivement sur le  marché des changes 

La Banque nationale suisse (BNS) est contrainte à intervenir massivement sur le marché des changes pour limiter la hausse du franc, qui plafonne en raison de l'épidémie de coronavirus. L'institut d'émission a plus ou moins atteint le niveau de 2019 sur les seules quatre dernières semaines.

L'année écoulée, la BNS a acheté pour 13,2 milliards de francs de devises étrangères, un niveau bien plus élevé que celui de l'année précédente, selon les indications du rapport de gestion publié jeudi. L'exercice 2018 s'était révélé assez calme sur ce front avec 2,3 milliards.

La frénésie déclenchée sur les marchés financiers par la crise sanitaire a renforcé plus que jamais le statut de valeur refuge du franc. Rien que la semaine dernière, les interventions de la Banque nationale sur le marché des changes ont augmenté de 4,5 milliards. Il s'agit de la hausse hebdomadaire la plus importante depuis mars 2017.

19.03- 08h00: Les exportations horlogères chutent de 9,2%  en février 

Les exportations horlogères suisses ont baissé en février de 9,2% sur un an à 1,60 milliard de francs en raison de la propagation du coronavirus, indique jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD).

19.03- 07h35: Swiss fait face à des pertes massives en raison du coronavirus

La compagnie aérienne Swiss a indiqué jeudi faire face actuellement à des pertes massives de recettes, en raison de l'impact du coronavirus sur le secteur du transport aérien. La société, filiale de l'allemand Lufthansa, se dit incapable de formuler des perspectives pour cette année et a introduit le chômage partiel.

Swiss a rappelé avoir dû réduire dernièrement de plus de 80% la fréquence de ses vols, au fur et à mesure de la propagation du Covid-19. Plus de deux-tiers de la flotte a déjà été retirée du service.

19.03- 07h30: Vaud durcit le ton sur les chantiers

Le Conseil d'Etat vaudois appelle le Conseil fédéral à renforcer les mesures sanitaires d'éloignement. Il utilise sa marge de manoeuvre pour interdire les chantiers et les activités industrielles, lorsque ceux-ci ne respectent pas strictement les normes d'hygiène et de distance. Et ceci dès mercredi à 18h00.

"L'heure est grave", a lancé la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite. Les personnes à risque continuent à sortir et les moins vulnérables continuent à se réunir en nombre dans l'espace public ou dans des lieux de travail, a-t-elle constaté. "De nombreuses activités économiques non essentielles continuent".

En conséquence, le canton a décidé d'utiliser toute la marge de manoeuvre que lui laissent les dispositions fédérales. Il a adopté un arrêté, valable dès mercredi et jusqu'au 19 avril, qui demande aux employeurs de cesser leur activité s'ils ne peuvent respecter les mesures sanitaires et d'hygiène requises. Les secteurs de la construction et l'industrie sont principalement visés.

A défaut, les employeurs encourent des sanctions. Les contrevenants seront amendés. Les amendes pourront aller jusqu'à 20'000 francs, 50'000 francs en cas de récidive. "Ce sont des mesures sévères mais nécessaires", a relevé Nuria Gorrite.

>>> Lire notre dossier sur le Coronavirus

19.03- 07h25: Roche reprend en main les études sur l'Actemra contre le covid-19 

Roche se lance à son tour dans une étude clinique avancée sur l'Actemra (tocilizumab), sur des patients sévèrement touchés par la pneumonie induite par le covid-19. Jusqu'à présent, le laboratoire rhénan se contentait de fournir gratuitement ce médicament, homologué depuis une dizaine d'années contre la polyarthrite rhumatoïde à des structures de recherche indépendantes.

La multinationale rhénane évaluera l'efficacité et la sécurité de l'administration du tocilizumab, en supplément des standards thérapeutiques actuels, sur quelque 330 patients à travers le monde.

19.03- 06h30: : l'Europe se referme, la BCE dégaine un plan colossal

L'Europe se referme sur elle-même pour lutter contre le coronavirus, devenu plus meurtrier qu'en Asie, provoquant une réaction au bazooka de la BCE avec un plan d'aide de 750 milliards d'euros et un appel à la "solidarité financière" par le président français Emmanuel Macron.

C'est l'Italie qui paie le plus lourd tribut sur le Vieux Continent en approchant le seuil des 3.000 morts, alors que le "pic" de l'épidémie ne semble pas encore atteint.

Une semaine après le début du confinement généralisé, la péninsule a enregistré mercredi 475 décès en 24 heures, le plus grave bilan quotidien dans un seul pays, dépassant même les données chinoises au plus fort de la maladie à Wuhan, son premier épicentre.

A ce rythme, l'Italie (2978 morts au total) risque de dépasser dès jeudi la Chine (3245 morts) comme pays ayant dénombré le plus de décès.

19.03- 06h00: Aucun nouveau cas d'origine locale en Chine

La Chine n'a rapporté jeudi aucune nouvelle contamination d'origine locale au coronavirus, une première depuis le début de l'épidémie. Les autorités sanitaires ont toutefois fait état de 34 cas importés supplémentaires.

Ce nombre de nouvelles personnes contaminées venant de l'étranger est même un record journalier, a indiqué le ministère de la Santé. Il s'agit le plus souvent de Chinois rentrant de pays particulièrement touchés par le Covid-19.

Les nouveaux cas importés ont été recensés à Pékin (21), dans la province méridionale du Guangdong (9), à Shanghai (2) et dans les provinces du Heilongjiang (nord-est, 1 cas) et du Zhejiang (est, 1 cas). Au total, leur nombre s'élève désormais à 189 dans le pays le plus touché du monde par le coronavirus.






 
 

AGEFI



...