La semaine de Pécub: motivation collective

dimanche, 29.09.2019

La motivation devenue collective, rien ne pourra l’arrêter.

Pécub

Monsieur, vous n’avez pas le monopole du cœur. Cette tocade mythique de Valéry Giscard d’Estaing à son concurrent présidentiel François Mitterrand aura définitivement confié la compassion à tout-un-chacun. Il n’y a pas les gentils d’un côté et les méchants de l’autre. Au moment ou le sort de l’existence humaine sur terre n’est plus un discours d’illuminé, il serait pertinent d’unir les intelligences plutôt que de les diviser. C’est ne pas connaître la réalité des comportements sociaux de l’espèce dominante, sévèrement rappelés à l’entendement par Charlie Chaplin, Pablo Picasso et Albert Einstein, stupidité, vanité, cupidité.

Au congélateur les frileux ! Il y a des moments d’espoir qu’il faut immédiatement consacrer. Monsieur, vous n’avez pas le monopole de la sagesse. Monsieur vous n’avez pas le monopole de la clairvoyance. Monsieur, vous n’avez pas le monopole des sciences économiques. Monsieur, vous n’avez pas le monopole de l’avenir de notre planète. Les enfants ont pris la place qui leur est légitime aux Nations Unies. Et leur vocabulaire est d’une clarté sans appel. Ils sont la chance à saisir. Oui les enfants ont le génie pur, celui qui déplace les montagnes. Ne pas les écouter serait confirmer la toute puissance des stupidités, des vanités, des cupidités.

Question transports, ils ont des idées. Question alimentation, ils ont des idées. Question eau sanitaire, ils ont des idées. Question dépollution, ils ont des idées. Question vers de terre et biodiversité, ils ont des idées. Question datacenters et stockage des informations, ils ont des idées. Question régulation des populations, ils ont des idées. Question, liberté, égalité, fraternité, ils ont des idées. Ce que les adultes ont foiré, les enfants peuvent le corriger. En faire des modèles d’affaires. Donner envie de se mettre au boulot, et il y a quantité de chantiers ouverts.

Le temps des lanceurs d’alerte est révolu. Les coups de sifflet trop nombreux et les cartons jaune ou rouge accusateurs n’ont plus aucune utilité. Par centaines des CEO, des dirigeants, des patrons, des entrepreneurs rejoignent la force de cette jeunesse en accélération. La réussite n’est pas un fantasme ou une illusion. La motivation devenue collective, rien ne pourra l’arrêter. Max Planck, génial papa d’Albert Einstein, prix Nobel en 1919, nous offre un quantum de lumière d’espérance : avec les enfants, l’accélération s’accélère et s’accélère. Les écouter, toutes les manettes de commande sur MAX.






 
 

AGEFI




...