Les arguments à faire valoir d’Alphabet

mardi, 29.09.2020

La maison mère de Google garde notamment une valorisation raisonnable en comparaison du secteur.

Julien Staehli*

Julien Staehli

La société mère de Google a corrigé de près de 18% depuis les plus hauts de début septembre. Techniquement, le titre se retrouve posé sur sa moyenne mobile à 200 jours ce qui devrait servir de support. Même si la correction du secteur des technos n’est peut-être pas terminée, le titre a des arguments à faire valoir. 

Google dispose de plus 100 milliards de dollars de liquidités, déduction faite des dettes. Sa valorisation est raisonnable en comparaison du secteur à 25 fois les bénéfice 2021. Le groupe procède également à d’importants plans de rachats d’actions. Google dérive 83% de ses revenus de la publicité en ligne, un marché ultra porteur, de près de 350 milliards par an, qui affiche une croissance de 15%. 

La société investit massivement dans d’autres secteurs même si ceux-ci ne contribuent pas encore de manière significative à ses résultats. On mentionnera les secteurs du cloud avec une croissance de 43% sur le dernier trimestre ainsi que le «cloud gaming» (jeux vidéo en ligne). D’autres investissements d’avenir sont faits, avec 90 milliards de dollars dépensés en R&D, sur les cinq dernières années. Parmi ceux-ci, il y a les véhicules autonomes, l’intelligence artificielle, l’ordinateur quantique et la robotique, domaine dans lequel Google a fait plusieurs acquisitions, dont certains grands noms comme Boston Dynamics il y a quelques années. 

Un bon candidat pour un investissement en ligne directe ou comme sous-jacent à un produit structuré de type reverse convertible.

* Responsable de la gestion discrétionnaire de la Banque Bonhôte & Cie






 
 

AGEFI



...