SHL: la Copa rejette les demandes

jeudi, 20.12.2018

La lutte de pouvoir à la tête du groupe israélien de télémédecine SHL, coté sur SIX, connaît une nouvelle étape. La Commission des OPA rejette les demandes de gros actionnaires chinois de SHL, a fait savoir jeudi la Copa dans un communiqué.

Fin novembre, la Finma avait déjà rejeté la plainte de ces actionnaires de SHL contre la suspension de leurs droits de vote par la Copa.(Keystone)

Le refus de la Copa peut faire l'objet d'un recours dans les cinq jours devant l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers. Les demandes étaient relatives à une extension de la date limite de lancement d'une offre publique obligatoire qui a expiré le 31 août 2018 et une levée de suspension des droits de vote.

La première demande a été formulée le 30 novembre dernier par le fonds Himalaya Asset Management, sis aux Îles Cayman, Himalaya Asset Management Ltd., Xiang Xu, l'investisseuse hongkongaise Kun Shen et Mengke Cai. La seconde par Mengke Cai le 5 décembre.

Depuis plusieurs années, deux groupes d'actionnaires s'opposent avec d'un côté Nehama & Yoram Alroy Investment Ltd et de l'autre les chinois Himalaya (Cayman Islands) TMT Fund, Himalaya Asset Management Ltd, Xiang Xu, Kun Shen et Mengke Cai.

Fin novembre, la Finma avait déjà rejeté la plainte de ces actionnaires de SHL contre la suspension de leurs droits de vote par la Commission des reprises (Copa).

Le 1er septembre dernier, la Copa avait suspendu les droits de vote du groupe d'actionnaires car, malgré deux prolongations de délai, celui-ci n'avait pas transmis aux autres actionnaires l'offre obligatoire de rachat exigée. La suspension avait été levée début octobre par la Finma durant le temps de la procédure et jusqu'à la décision.(awp)






 
 

AGEFI



...