Un badge pour lutter contre le travail illégal en Valais

mercredi, 27.03.2019

La lutte contre le travail illégal en Valais franchit une étape supplémentaire. Le bureau de placement de l'Association valaisanne des entrepreneurs (AVE) a remis mercredi ses premières cartes professionnelles destinées à des ouvriers temporaires.

Une fois le badge scanné à l'aide d'un smartphone, les contrôleurs accèdent aux coordonnées de l'ouvrier et peuvent effectuer les vérifications.(Keystone)

Ces badges électroniques permettent de vérifier qu'un employé dispose d'un contrat de travail en règle ou que ses chargea sociales sont payées, explique l'AVE dans un communiqué. La carte avait été introduite en novembre dernier dans les entreprises du secteur principal de la construction.

"Désormais toutes les agences de placement du canton peuvent adhérer à la démarche", écrit l'AVE. Quatre bureaux de placement ont d'ores et déjà annoncé leur intérêt.

L'ouvrier qui accepte la carte professionnelle doit l'avoir avec lui lorsqu'il travaille. Une fois le badge scanné à l'aide d'un smartphone, les contrôleurs des commissions paritaires et les inspecteurs du travail accèdent aux coordonnées de l'ouvrier et peuvent effectuer les vérifications. Le badge est valable pour trois ans.

L'enjeu d'une telle carte est "immense", souligne l'AVE. Chaque année, le travail illégal provoque des pertes financières estimées à 1,2 milliard de francs dans le canton et "prétérite la main-d'oeuvre qualifiée", ajoute l'Association. L'objectif de l'AVE, soutenue par les partenaires sociaux, est de rendre obligatoire le badge "dans un futur proche".(ats)






 
 

AGEFI



...