Un prêt de 100.000 francs pour la start-up lausannoise Ratiox

mercredi, 04.12.2019

La jeune pousse lausannoise Ratiox obtient un prêt Tech Seed de 100.000 francs de la part de la Fondation pour l'innovation technologique.

SG

En 2017, Simon Faneco a fondé Ratiox à Lausanne.

Ratiox vient d’obtenir un prêt Tech Seed de 100’000 francs de la Fondation pour l’innovation technologique (FIT). La start-up basée à Lausanne optimise le confort et la durabilité des vélos électriques grâce à sa boîte de vitesses automatique. 

L’industrie du vélo électrique est en plein essor. Les fabricants améliorent constamment les systèmes de batterie et de moteur en termes de poids et de durabilité, mais un composant du vélo n’a pas changé depuis des décennies: le dérailleur. Peu pratique, sa durée de vie est limitée et il nécessite un entretien régulier.

L'ingénieur Simon Faneco, qui possède neuf ans d’expérience dans la conception de produits pour le secteur automobile, a eu l'idée de moderniser le système de changement de vitesse pour faire de la bicyclette un moyen de transport à part entière, et non simple outil de loisirs.

Avec les professeurs Alain Schorderet, Jean-Louis Ligier et Jean-Daniel Cantova (HEIG-VD), il a mis au point une boîte de vitesses automatique – ou transmission – pour vélos électriques. Des brevets ont été déposés pour cette invention dans différentes zones économiques stratégiques dans le monde, et un prototype fonctionnel a été achevé en 2019.

La technologie est basée sur une transmission à variation constante (CVT) que l’on trouve aujourd’hui sur les scooters, les motoneiges et, de plus en plus, sur les voitures. Cette solution supprime les leviers et le dérailleur du vélo, ce qui réduit son poids et améliore l’expérience de l’utilisateur. Le mécanisme novateur permet de réduire la maintenance et d’augmenter la durabilité du système.

En 2017, Simon Faneco a fondé Ratiox à Lausanne. La société prévoit de se développer en premier lieu aux fabricants de vélo sur le marché européen, où deux millions de vélos électriques ont été commercialisés en 2018. Les ventes devraient attendre 30 millions d’unités en 2030. Le marché européen de la transmission est estimé à 130 millions de francs pour 2019.

Le prêt Tech Seed de 100.000 francs accordé par la FIT s’ajoute aux autres financements et partenariats obtenus par Ratiox, notamment auprès du Service de développement économique de Vaud, Venture Kick et Innosuisse. Il permet à Ratiox d’optimiser et de valider la conception de son produit, ainsi que d’y intégrer ses prochaines innovations (matériaux composites et outil de contrôle électronique). 

Trois employés seront recrutés à cette fin. L’objectif est désormais d’acquérir les premiers utilisateurs et de lancer la commercialisation du produit.






 
 

AGEFI




...