Stalicla: vers un premier essai clinique de médecine personnalisée

mardi, 12.11.2019

La jeune pousse genevoise Stalicla débutera dans quelques mois son premier essai clinique de médecine personnalisée pour les patients atteints de troubles du spectre de l'autisme.

Jérôme Wojcik, Président du Conseil d'Administration de l’Institut Suisse de Bio-informatique, rejoindra officiellement Stalicla le 1er décembre.

La start-up genevoise Stalicla avance à grand pas pour proposer des options de traitements personnalisés aux patients atteints de troubles du spectre de l’autisme. Le premier essai clinique de médecine personnalisée aura lieu dans quelques mois.

Cette étape clé entraîne de nouveaux développements au sein de la jeune pousse. Jérôme Wojcik, Président du Conseil d'Administration de l’Institut Suisse de Bio-informatique, rejoindra officiellement l’entreprise le 1er décembre pour prendre en charge sa partie big data et le diagnostic clinique. 

La start-up a également renforcé les capacités de son big data center à Barcelone et est en passe de clôturer un nouveau tour de financement pour lancer son étude clinique.

Stalicla propose des options de traitements personnalisés aux patients atteints de troubles du spectre de l’autisme. Alors que ces patients représentent environ 1,5% de la population mondiale, la prise en charge thérapeutique de ces troubles n’est toujours pas assurée efficacement. 

En misant sur l’analyse des données au service de la médecine personnalisée, Stalicla a pu identifier des sous-groupes de patients grâce à la mise en évidence de signatures métabolomiques distinctes, et a pu identifier un premier traitement potentiel (candidat pharmacologique) pour un sous-groupe représentant environ 25% des patients, soit 2 millions de patients en Europe et en Amérique du Nord.






 
 

AGEFI




...