Pas encore de répit pour le marché pétrolier

jeudi, 27.09.2018

La hausse des stocks américains est restée pratiquement sans effet sur les cours de l’or noir, dès lors que les investisseurs se focalisent sur l’impact d’éventuelles sanctions contre l’Iran.

Levi-Sergio Mutemba

Hassan Rouhani. Le président de la République islamique d’Iran, lors de la 73e assemblée des Nations Unies.

Les cours du pétrole se sont quelque peu stabilisés mercredi, après avoir atteint un plus haut de quatre ans la veille, ceux-ci touchant 82,55 dollars mardi. Toutefois le repli observé est jugé marginal, si l’on tient compte du rapport du Bureau de l’information énergétique (EIA) publié...






 
 

AGEFI



...