Le groupe genevois Syz vend la gamme de fonds Oyster

lundi, 03.02.2020

La gamme de fonds Oyster, perle rare du groupe Syz, va passer aux mains du gestionnaire d'actifs français IM Global Partner.

La marque Oyster contribuait au rayonnement du groupe Syz. (Keystone)

Le groupe bancaire genevois Syz renonce à une marque qui faisait sa réputation loin à la ronde depuis plus de deux décennies. La gamme de fonds Oyster sera totalement vendue au gestionnaire d'actifs français IM Global Partner, qui rachètera également la plateforme de distribution attachée, Syz Asset Management Luxembourg.

Dotée de 2 milliards de francs de masse sous gestion, la gamme de fonds "pan-européenne prestigieuse" sera étendue sous l'impulsion de IM Global Partners, dont la spécialité est de developper des sociétés sur le marché américain, affirment lundi les deux partenaires. Les clients de Syz auront toujours accès à cette offre.

La cession de cette offre emblématique est motivée par l'intérêt des clients, a indiqué à AWP Eric Syz, directeur général. "Nous sommes arrivés à la croisée des chemins et avons décidé de proposer une offre plus globale à nos clients. Les Etats-Unis sont un des marchés les plus importants, si ce n'est le plus important. Pour nous, il était évident qu'il fallait trouver un partenaire."

"La gestions d'actifs active doit être un métier très pur et très indépendant. C'est notre force. Nous sommes à 100% concentrés sur cette activité et sa distribution", renchérit Philippe Couvrecelle, fondateur et président d'IM Global Partner.

"La bonne chose à faire"

La marque Oyster contribuait cependant au rayonnement du groupe Syz. N'est-ce pas dommage de s'en séparer? "La marque Oyster a toujours vécu par elle-même. Elle n'a donc jamais été un produit d'appel pour la banque privée et l'activité private equity. D'ailleurs, nous n'avons jamais voulu la confondre avec la marque Syz", souligne Eric Syz.

Cette cession s'inscrit dans la continuité, il n'y a aucun changement dans la culture d'entreprise, assure le banquier. "C'est un peu comme envoyer vos enfants à l'université. Cela fait partie de la vie. C'était la bonne chose à faire pour l'intérêt de nos clients et nous sommes confiants de notre décision."

En termes de volumes, la gamme Oyster, avec deux milliards, ne représente qu'une petite partie de la masse sous gestion du groupe. A fin 2018, Syz administrait 28,8 milliards de francs.

L'opération, dont les contours financiers demeurent confidentiels, devra encore recevoir le feu vert des autorités compétentes. Le groupe Syz se focalisera ensuite sur ses autres activités, à savoir la banque privée, la gestion institutionelle et le capital-investissement.

Cette transaction intervient alors que les rumeurs de rachat du groupe Syz repartent de plus belle sur la place financière genevoise. "La question de vendre ne se pose pas. Par ailleurs, l'année dernière, nous avons dégagé de très bons résultats pour la banque", affirme le patron du groupe. Les chiffres 2019 seront publiés ultérieurement. (awp)






 
 

AGEFI




...