Cosmo Fragrances ferme et licencie à Nyon

lundi, 08.04.2019

La "Fragrance Valley" (vallée du parfum), surnom donné à la région du bout du Léman très active dans le domaine, perd un de ses acteurs. L'usine du groupe espagnol Cosmo Fragrances installée à Nyon sera fermée le 31 mai, avec 23 licenciements à la clé.

Une crise s'est manifestée par des difficultés d'approvisionnement, provoqués par des incendies chez les producteurs de matières de synthèse.

La production sera délocalisée en partie à Granollers, près de Barcelone. Le groupe est spécialisé dans les parfums d'ambiance et les produits cosmétiques. "Nous avons été victimes d'une crise des matières premières qui a affecté toute l'industrie", a déclaré le directeur du site nyonnais Vincent Barrière, cité dans l'article du journal Le Temps.

Cette crise s'est manifestée par des difficultés d'approvisionnement, provoqués par des incendies chez les producteurs de matières de synthèse, comme celui ayant frappé le groupe allemand BASF en janvier 2017 ou l'indien Privi en avril 2018. Numéro un mondial des arômes et parfums, le groupe genevois Givaudan a lui-même, entre autres, été affecté.

Ces accidents de production, comme l'a relevé Vincent Barrière dans l'article paru samedi, ont entraîné une "multiplication des prix par deux ou trois" et des difficultés, pour Cosmo International Fragrances à Nyon, à faire des stocks dans un bâtiment devenu trop petit.

Les employés de Nyon se sont vu proposer des relocalisations avec de nouveaux contrats en France et en Espagne. Seuls deux ou trois auraient accepté, selon les informations du Temps.(awp)






 
 

AGEFI



...