Debiopharm: autorisation pour le traitement de la puberté précoce en Europe

lundi, 09.01.2017

La formulation 6 mois de la triptoréline de Debiopharm Group a reçu l’autorisation pour le traitement de la puberté précoce centrale (PPC) en Europe. Cette formulation à libération prolongée est le premier traitement d’une durée d’action de 6 mois homologué dans l’UE pour la PPC.

Développé par Debiopharm, ce médicament est fabriqué en Suisse par Debiopharm Research & Manufacturing et les droits exclusifs de distribution sont conférés à Ipsen pour l’Europe et d’autres régions du monde.

Debiopharm International, une société de Debiopharm Group, a annoncé lundi que la formulation 6 mois de la triptoréline (Decapeptyl et Pamorelin 22,5 mg) avait reçu l’autorisation pour le traitement de la puberté précoce centrale (PPC) dans 22 pays de l’Union européenne. Il s’agit des 22 pays dans lesquels cette formulation 6 mois avait notamment déjà été homologuée pour le traitement du cancer de la prostate.

Cette formulation de triptoréline est la première formulation 6 mois d’un agoniste de la GnRH autorisée pour le traitement de la PPC, selon un communiqué. Développé par Debiopharm, ce médicament est fabriqué en Suisse par Debiopharm Research & Manufacturing et les droits exclusifs de distribution sont conférés à Ipsen pour l’Europe et d’autres régions du monde.

«Nous sommes très heureux de rendre la formulation 6 mois de la triptoréline accessible à cette population pédiatrique qui a besoin de nouvelles options de traitement, a déclaré dans le communiqué Eija Lundstrom, directrice médicale chez Debiopharm International. La diminution de la fréquence d’administration augmentera le confort des enfants atteints de PPC, qui pourront à présent bénéficier d’un traitement établi, sûr et efficace, et ce uniquement au travers de 2 injections par année.»

A propos de la puberté précoce centrale (PPC)

On parle de PPC dépendante de la GnRH lorsque le développement pubertaire se produit avant l’âge de 8 ans chez les filles et de 9 ans chez les garçons. Elle se manifeste par des changements pubertaires précoces, tels que le développement des seins et l’apparition des règles chez les filles et par une croissance accrue des testicules et du pénis chez les garçons, l’apparition de poils pubiens, ainsi que l’accélération de la croissance et de la maturation osseuse et une grande taille durant l’enfance, ce qui entraîne souvent une réduction de la taille adulte sous l’effet de la fusion précoce des cartilages de croissance.

Il n’existe pas de données épidémiologiques fiables sur la PPC à l’échelle mondiale. Cette pathologie est une maladie rare survenant chez environ 1 enfant sur 5000 à 10.000. La puberté précoce centrale touche plus fréquemment les filles que les garçons, avec un ratio filles/garçons estimé entre 3:1 et 23:1.


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...