La Suisse risque de perdre ses start-up en manque de liquidités

dimanche, 24.05.2020

La forme de soutien décidée par la Confédération pourrait rendre vulnérable les jeunes pousses helvétiques et les pousser à se tourner vers des investisseurs étrangers. Les deeptech sont particulièrement concernées. 

Marine Humbert

«Les start-up risquent de se déplacer là où elles pourront obtenir des soutiens adéquats », prévient Jordi Montserrat.

Dans le contexte de la pandémie, les start-up suisses doivent composer avec des changements majeurs dans leurs marchés finaux et un environnement de financement incertain. Pour préserver les jeunes pousses existantes, le gouvernement helvétique a lancé fin avril une mesure complémentaire sous la...






 
 

AGEFI



...