Bloom & Co aide les entreprises à gérer la parentalité

lundi, 06.08.2018

La fondatrice de Bloom & Co, Laetitia Ammon-Chansel, ostéopathe et sage-femme, s’adresse aux managers et aux femmes. Ses ateliers ont pour but de sensibiliser, communiquer sur le cadre légal, et les solutions managériales concrètes, pour concilier vie professionnelle et vie de famille.

Elsa Floret

Laetitia Ammon-Chansel, ostéopathe et sage-femme a fondé Bloom & Co en 2017

Laetitia Ammon-Chansel a créé Bloom & Co en 2017, afin de sensibiliser les entreprises aux besoins spécifiques de la maternité. Ostéopathe et sage-femme indépendante, depuis une quinzaine d’années, cette Genevoise quadragénaire a conçu- en collaboration avec un manager du secteur financier - un programme de soutien à la maternité au travail. La mise en commun de leurs compétences, managériales et financières, d’un côté et d’expertise terrain de la maternité en tant que sage-femme et ostéopathe périnatal, de l’autre, a permis de construire une approche à destination des femmes enceintes et des managers.

Les villes de Genève et de Meyrin, ainsi que deux banques privées de la place financière genevoise, comptent parmi les premiers clients de Bloom & Co, qui s’adresse majoritairement aux grandes entreprises et multinationales. Une offre e-learning adapté en termes de contraintes organisationnelles et de budget est proposée aux petites et moyennes entreprises de Suisse romande.
 
Rencontre avec Laetitia Ammon-Chansel.
 
Vous avez créé Bloom & Co en 2017 à Genève. Quel a été le déclencheur?
J’exerce mon métier d’ostéopathe périnatal depuis 15 ans, complété il y a quelques années par une formation de sage-femme. J’ai pu observer au sein de ma patientèle la difficulté quasi-généralisée de concilier vie professionnelle et vie de famille. Elle est accentuée par la mauvaise communication entre employé et manager. Ce manque de soutien peut engendrer un sentiment de culpabilité, voire de la crainte, qui reste non-dit. La conséquence est une baisse de motivation, qui créée de l’absentéisme et une baisse de performance. En Suisse, une femme sur 7 interrompt sa carrière suite à l’arrivée de son premier. Alors que la Suisse est le pays où le taux de femmes actives sans enfants est le plus élevé au monde. La Suisse perd son rang, au premier enfant, puis au deuxième.
 
De quels modèles vous êtes-vous inspirée?

Je n’ai pas précisément de modèle. Je m’inspire ce que j’observe dans ma pratique quotidienne. Je n’ai pas vu dans les autres pays si une telle offre existe. L’aide de mon associé a été déterminante pour cibler les entreprises et leurs managers via une offre B2B. La maternité est un sujet privé qui interfère dans la vie professionnelle. Je comprends la difficulté du manager peu préparé. Idem pour le DRH.
 
En quoi consiste votre offre de services?
Elle est constituée par une offre B2B de formation en entreprise à destination des managers et des RH et aussi des femmes enceintes. Les ateliers lunch & learn de 2 heures ont pour but de sensibiliser, de communiquer sur le cadre légal, les solutions managériales concrètes, le maintien de la motivation. Le premier volet, pour les managers, aide l’entreprise à conserver un lien positif avec son employée enceinte. La maternité est une période charnière où l’on peut se sentir plus vulnérable. Le deuxième volet s’adresse aux femmes enceintes en entreprise. En tant que sage-femme indépendante rattachée à la Clinique des Grangettes, je les accompagne dans l’adaptation dans leur milieu professionnel, dans le respect de la sphère privée, dans la conciliation entre ces deux vies, personnelle et professionnelle. Ces ateliers sont organisés par groupe, ce qui renforce le sentiment d’appartenance à l’entreprise, ainsi que la densité du réseau professionnel.
 
Quels sont les secteurs économiques les plus demandeurs de votre offre de parentalité?
Tous les secteurs le sont. La maternité influence la motivation des femmes. Elle peut perturber une carrière. Or, du côté du management, on recherche une stabilité et une parité dans les effectifs. Dans les secteurs financiers et technologiques, la promotion des femmes est très valorisée. L’aide à la parentalité fait partie intégrante de la responsabilité sociétale des entreprises. C’est dans cette tendance culturelle et sociale importante qu’intervient Bloom & Co. L’origine de la demande peut être multiple. Pour une banque privée, l’initiative est venue directement de la direction, qui souhaite offrir cette formation de sensibilisation à ses managers et permettre aux femmes enceintes de les accompagner durant cette période, ainsi qu’à leur retour à l’emploi. Pour une autre banque, l’initiative est venue d’un groupe de femmes, qui avaient besoin de comprendre comment la parentalité peut s’insérer insérée dans leur carrière.
 
Et pour les PME?
Afin de cibler aussi les plus petites structures, j’ai élaboré un «e-learning», une formation de trois séquences de dix minutes, accessible par chacun sur ordinateur. La formation peut aussi s’organiser de manière classique, par l’intervention de Bloom & Co sur le lieu de travail.








 
 

AGEFI




...