Sika: SWH dépose un recours devant la Cour suprême du canton de Zoug

mardi, 29.11.2016

La fondation Schenker Winkler Holding (SWH), qui gère les intérêts des héritiers du fondateur de Sika, a déposé comme annoncé un recours devant la Cour suprême du canton de Zoug.

Un bras de fer oppose depuis décembre 2014 la direction et le conseil d'administration de Sika à la famille Burkard.

La fondation Schenker Winkler Holding (SWH), qui gère les intérêts des héritiers du fondateur de Sika, a déposé comme annoncé un recours devant la Cour suprême du canton de Zoug contre une décision rendue fin octobre en première instance. Le Tribunal cantonal de Zoug s'était alors prononcé en faveur de la limitation des droits de vote de SWH sur les questions touchant à la prise de contrôle du producteur de colles et chimiste du bâtiment par le groupe français Saint-Gobain.

"Les résolutions adoptées lors de l'assemblée générale de Sika en date du 14 avril 2015 ne l'ont été qu'en raison des restrictions illégales des droits de vote de SWH", martèle la fondation dans un communiqué mardi.

Lors de cette réunion, le conseil d'administration avait décidé de limiter les droits de vote de SWH à 5% sur certains points à l'ordre du jour, alors que SWH détient 16,1% du capital et 52,4% des droits de vote.

Un bras de fer oppose depuis décembre 2014 la direction et le conseil d'administration de Sika à la famille Burkard, quand Saint-Gobain avait proposé 2,75 milliards de francs à cinq héritiers pour reprendre leurs parts, qui se montent à 16,1% du capital mais représentent 52,4% des droits de vote. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...