Les start-up vaudoises Neho et Alaya récompensées par la FIT

mardi, 11.12.2018

La Fondation pour l’innovation technologique (FIT) octroie ses deux premiers prêts FIT Digital Growth aux start-up vaudoises Neho et Alaya.

L'équipe de la start-up vaudoise Alaya.

Neho et Alaya ont chacune obtenu un prêt de 200'000 francs de FIT Digital, le nouveau programme de la FIT lancé en mai 2018.

FIT Digital entend soutenir financièrement les entrepreneurs qui ne sont pas forcément rattachés à une université. En particulier, il aide des projets de start-up innovantes au fort potentiel de croissance et leur permet de mettre en œuvre les premières stratégies de développement.

Le prêt FIT Digital Growth (CHF 200'000) est le plus élevé des trois modèles de soutien de l’initiative.

Neho: le courtage immobilier zéro commission

Lancée début 2018, l’agence Neho propose du courtage sans commission sur le marché immobilier. L'intégralité du service menant à la vente du bien est facturé 7'500,francs quel que soit le prix du bien. Un changement important dans un marché qui a toujours fonctionné sur la base de commissions représentant des dizaines de milliers de francs.

C'est notamment grâce à la digitalisation d’une grande partie des processus que Neho rationalise ses coûts, économies qui sont reportées sur les propriétaires. Afin que cette évolution ne soit pas faite au détriment de la qualité du service, Neho a choisi de quadriller le territoire Suisse avec un réseau d’agents, qui accompagnent les propriétaires et gèrent la vente de A à Z.

Depuis son lancement, Neho a signé 100 mandats. Le groupe immobilier coté en bourse Investis a en outre investi dans le projet. Neho est aujourd’hui composée de 15 personnes. Le prêt FIT Digital va permettre à Neho de continuer à développer son offre et à étendre son activité à d’autres régions.

Alaya: la plateforme digitale qui transforme le bénévolat d’entreprise

Engager les employés d’une entreprise dans le volontariat et la philanthropie: telle est la mission que s’est donnée Alaya, une start-up née en 2018 de la fusion des projets Share a Dream et Hope it up.

Concrètement, il s’agit d’une plateforme digitale sur laquelle les employés d’une entreprise partenaire peuvent se connecter pour offrir du temps, ou réaliser des dons au travers du bénévolat, du mécénat de compétence, des collectes de biens ou encore des campagnes de fundraising afin de soutenir des ONG.

La solution d’Alaya permet en outre aux entreprises de structurer et de développer leurs programmes d’engagement solidaire. Elle permet aussi de soutenir de plus petites ONG ; aujourd’hui, 90% des dons vont vers le 1% des plus grandes ONG, par ex. Médecins sans frontières, WWF ou la Croix-Rouge.

Située dans les locaux du programme MassChallenge à Renens, la jeune pousse compte 10 employés aujourd’hui et envisage de recruter deux nouveaux collaborateurs début 2019, grâce au prêt de FIT Digital.

Déjà active dans plus de 20 pays pour sa solution aux entreprises, Alaya va également utiliser ce soutien financier pour poursuivre son développement à l’international dans les prochaines années, en commençant par la France et l’Europe. 






 
 

AGEFI



...