Aspivix et sa pince gynécologique décrochent un prêt de 100.000 francs

jeudi, 04.10.2018

La FIT accorde un prêt à la start-up medtech de Renens en vue de la commercialisation de son nouvel instrument destiné aux gynécologues.

Sophie Marenne

L’invention d'Aspivix remplace les deux griffes du tenaculum en acier par une ventouse fixée à une tige en plastique: elle épouse la forme anatomique de l’ouverture du col de l’utérus et peut ensuite l'aspirer doucement.

Adieu les traumatismes gynécologiques: la start-up de Renens a conçu un nouvel outil de préhension du col de l’utérus destiné à remplacer la pince de Pozzi. Dans l’objectif de développer cet instrument – qui fonctionne par aspiration et non par pincement – Aspivix bénéficiera du soutien de la...






 
 

AGEFI



...