La Finma surveille de près les cryptomonnaies en plein essor

lundi, 04.12.2017

La Finma sanctionnera les actes illégaux liés à l'utilisation de cryptomonnaies en plein essor. Certains acteurs devront être surveillés au titre de la prévention du blanchiment a indiqué son directeur Mark Branson dans les colonnes du Temps.

Mark Branson a appelé les investisseurs à la prudence, alors que le bitcoin a atteint de nouveaux sommets.(keystone)

L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) surveille attentivement le secteur des cryptomonnaies, en plein essor, et sanctionnera les actes illégaux, a indiqué son directeur, Mark Branson, dans un entretien au quotidien Le Temps de lundi. Il a également appelé les investisseurs à la prudence, alors que le bitcoin a atteint de nouveaux sommets.

"L'innovation liée à la blockchain donne lieu à des projets sérieux qui rencontreront le succès, d'autres non. Et d'autres encore sont potentiellement frauduleux", a estimé M. Branson.

Le patron du gendarme suisse des marchés a indiqué avoir "fermé un projet de cryptomonnaie qui ne reposait sur rien et (être) en train d'en examiner d'autres. Ceux qui cherchent à gagner rapidement de l'argent de manière illégale seront stoppés. Les investisseurs doivent aussi être très prudents".

"Tout le monde n'aura pas besoin d'une licence Finma, mais certains acteurs devront être surveillés au titre de la prévention du blanchiment, d'autres entreront dans le champ de la loi sur les fonds de placement ou sur les banques ou sur les valeurs mobilières", a-t-il souligné.

Concernant la levée de fonds via une émission de cryptomonnaie (Initial Coin Offering, ICO), Mark Branson a précisé observer "systématiquement le secteur". Et d'insister, "nous approfondissons les cas qui nous semblent potentiellement problématiques".

Le bitcoin, l'une des cryptomonnaies les plus prisées, a franchi dimanche la barre des 12'000 dollars.(awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01



...