Sandoz et Vienne injectent 150 millions d'euros pour des antibiotiques européens

lundi, 27.07.2020

La filiale Sandoz de Novartis et l'Etat autrichien vont investir conjointement 150 millions d'euros pour asseoir la compétitivité sur le long terme de la production d'antibiotiques sur sol européen.

Sandoz s'engagera à alimenter l'industrie pharmaceutique européenne en substances actives à base de pénicilline pendant dix ans.(Keystone)

Sandoz et Vienne ont convenu d'investir conjointement 150 millions d'euros, soit 161 millions de francs, pour assurer notamment une manufacture à large échelle de substances actives pour des produits à base de pénicilline sur le site de Kundl.

L'usine autrichienne constitue le coeur de l'ultime chaine de production intégrée d'antibiotiques dans le monde occidental, revendique la multinationale pharmaceutique dans un communiqué.

Le projet doit encore obtenir les approbations formelles de Vienne comme de Novartis. Le gouvernement autrichien doit participer à hauteur d'une cinquantaine de millions d'euros au déploiement de nouvelles techniques de production.

Sandoz s'engagera pour sa part à alimenter l'industrie pharmaceutique européenne en substances actives à base de pénicilline pendant dix ans, malgré une vive concurrence internationale, de la part de la Chine en particulier.(AWP)






 
 

AGEFI



...