Avec Artemisia, un vrai patrimoine s’exporte

dimanche, 05.05.2019

La distillerie Artemisia de Couvet a été l’une des premières du Val-de-Travers à obtenir les autorisations légales. Très attachée à son terroir, elle est la deuxième plus grande du pays.

Sophie Marenne

Claude-Alain et Karine Bugnon. Ils se sont lancés sur la base d’une recette authentique datant de 1935.

Claude-Alain Bugnon est tombé dans la marmite de l’absinthe par jeu. Il a démarré sa production en 2000, dans le sous-sol de sa maison. «Puis, lorsque les rumeurs de légalisation se sont amplifiées, j’ai été l’un des premiers à me mettre sur les rangs.», se souvient-il. Culoté, le distillateur...






 
 

AGEFI



...