La défiance des analystes à l'égard de l'économie suisse s'estompe

mercredi, 27.11.2019

Le regain d'optimise des Etats-Unis a contribué à la hausse de l'indice de confiance pour l'économie helvétique en novembre.

Un nombre croissant d'analystes et économistes sondés anticipent subséquemment une amélioration sur le front des exportations suisses. (Keystone)

L'indice de confiance pour l'économie helvétique compilé par Credit Suisse et la CFA Society Switzerland a sensiblement remonté la pente en novembre, s'établissant à -3,9 points contre encore -30,5 points un mois auparavant. Les auteurs de l'étude mensuelle attribuent l'embellie à un regain d'optimisme pour d'autres régions du globe, les Etats-Unis notamment.

Le pays de l'oncle Sam jouit ainsi d'une situation économique jugée "bonne", alors que la Suisse, la zone euro ou encore la Chine s'inscrivent dans la "normalité", relate le compte-rendu publié mercredi.

Un nombre croissant d'analystes et économistes sondés anticipent subséquemment une amélioration sur le front des exportations suisses.

L'euro risque par contre de poursuivre sa dégringolade face au franc, près de la moitié (45%) des répondants jugeant raisonnable une fourchette de 1 à 1,10 EUR/CHF tandis que 40% penchent plutôt pour un couloir de 1,10 à 1,20 EUR/CHF.

Les expectatives concernant les taux d'intérêt ont également évolué dans la foulée l'abaissement par la Réserve fédérale (Fed) étasunienne de son principal taux directeur en octobre. Les experts prévoient notamment des relèvements plus fréquents des taux d'intérêt sur le long terme.

Sur le front des placements, les valorisations actuelle de l'or et des actions helvétiques satisfont une majorité des sondés, qui prévoient dans l'ensemble une stagnation du métal jaune et une poursuite de la hausse des titres d'entreprises. Les fonds immobiliers, propriétés résidentielles et emprunts d'Etat comme d'entreprises en revanche sont jugés survalorisés. (awp)






 
 

AGEFI




...