Sociétés de participations : la diversité des écarts

mercredi, 04.01.2017

La décote s’avère supérieure à 30% dans certains cas dont Pargesa. Une prime existe dans d’autres dont BB Biotech.

Philippe Rey

La décote s’avère supérieure à 30% dans certains cas dont Pargesa. Une prime existe dans d’autres dont BB Biotech.

Par nature, les sociétés de participations ou de portefeuille cotées (des sortes de closed-end funds ou fonds fermés) sont diversifiées, parfois dans des secteurs spécifiques. Leur diversité ne s’arrête pas là. Elle est même très large en ce qui concerne la différence entre le cours boursier et l’actif net réévalué (ANR) ou la valeur nette d’inventaire (VNI). Un écart qui se résume plus généralement à une décote. Cependant, il existe des exceptions, en particulier sur le marché suisse Swiss Exchange où les actions BB Biotech se négocient avec une légère prime et Alpine Select pratiquement à la valeur d’actif net. On peut d’ailleurs en dire autant de Nebag. Toutes ces sociétés gèrent énergiquement la problématique de la décote pour éviter une telle situation. En revanche, Pargesa Holding au travers de GBL (son principal actif), le deuxième plus important holding de participation européen coté, affiche une décote substantielle, de plus de 30%. Il en est de même, toutes proportions gardées, pour Spice Private Equity qui se repositionne activement dans son domaine. 


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...