Cyberadministration: la Suisse peut mieux faire

vendredi, 15.05.2020

La crise du coronavirus a mis en évidence les faiblesses de notre pays, en matière de cyberadministration et de droits politiques. De nombreux parlements cantonaux ne peuvent toujours pas tenir de réunions virtuelles, leurs décisions risquent donc de devenir caduques.

Maude Bonvin

La Confédération mise sur le big data pour gagner en efficacité. (Keystone)

«La restriction de la liberté de circulation, pendant la crise, a montré que le travail virtuel pouvait fonctionner», souligne Konradin Krieger de PwC Suisse. Selon le bureau d’audit et de conseil, elle a permis d’accélérer la numérisation de certains secteurs habituellement plutôt réfractaires...






 
 

AGEFI



...