Viola Amherd: «Il n'y a pratiquement pas de millionnaires du football»

vendredi, 15.05.2020

La conseillère fédérale et ministre des sports Viola Amherd défend le soutien accordé au secteur.

La ministre PDC souligne que l'allocation de fonds a été soumise à conditions. «Les salaires actuels doivent être gelés, puis être réduits de 20% au cours des trois prochaines années.» (Keystone)

Viola Amherd défend les millions débloqués pour soutenir le sport suisse. «Nos deux ligues professionnelles de football et de hockey sur glace remplissent une fonction importante dans le pays», souligne vendredi la ministre des sports dans une interview avec les journaux de CH-Media.

Il s'agit aussi de prendre en compte la promotion de la relève, ajoute-t-elle. De plus, la situation n'est pas comparable avec l'étranger. «Il n'y a pratiquement pas de millionnaires du football» en Suisse, relève-t-elle.

L'allocation de fonds a en outre été soumise à conditions. «Les salaires actuels doivent être gelés, puis être réduits de 20% au cours des trois prochaines années», explique la ministre PDC. 

Les clubs doivent également fournir un effort, comme la constitution d'un fonds de sécurité. Il n'est pas acceptable de vivre au jour le jour. À l'avenir, il est nécessaire que les clubs professionnels disposent d'un certain capital propre afin de pouvoir atténuer les effets d'une crise, indique la conseillère fédérale. 

On pourrait en outre discuter pour savoir si l'aide accordée ne devrait pas seulement être liée à la promotion de la relève mais également inclure un engagement en faveur de la promotion des femmes dans le sport, avance Viola Amherd. (ATS)






 
 

AGEFI



...