La concentration Tamedia+Goldbach examinée de près par la COMCO

mercredi, 09.05.2018

La COMCO examine de façon approfondie la manière dont la concentration Tamedia+Goldbach va impacter la concurrence.

Jens Alder (à gauche), président du conseil d'administration de Goldbach, et Christoph Tonini, CEO de Tamedia, envisagent d'unir leurs forces. (keystone)

La Commission de la concurrence (COMCO) procède à un examen approfondi du rachat envisagé de Goldbach par le groupe de presse zurichois Tamedia. Les deux entreprises envisagent de devenir un des distributeurs ayant le plus fort taux de pénétration en Suisse.

Des indices existent selon lesquels la concentration crée ou renforce une position dominante, a fait savoir mercredi le gendarme de la concurrence dans un communiqué. Avec plus de 50 médias et plateformes numériques, Tamedia couvre une grande partie de la population suisse dans toutes les régions linguistiques.

Goldbach, société zurichoise spécialisée dans la commercialisation d'espaces publicitaires, possède en Suisse une des positions de leader dans les médias électroniques. Tamedia et Goldbach envisagent de proposer des offres à 360 degrés dans les domaines TV, radio, des médias imprimés et en ligne ainsi que de la publicité extérieure.

Position dominante

A l'issue de l'examen préalable, la COMCO arrive à la conclusion que la concentration pourrait conduire à des économies d'envergure par l'entremise des différents canaux publicitaires (TV, radio, médias imprimés et en ligne ainsi que publicité extérieure). Ce qui pourrait créer une position dominante ou renforcer une position dominante préexistante.

C'est la raison pour laquelle la COMCO va examiner de façon approfondie la manière dont la concentration envisagée impacte la concurrence. L'examen doit intervenir dans le délai légal de quatre mois. (ats)






 
 

AGEFI



...