Swiss améliore sa rentabilité au premier semestre

jeudi, 03.08.2017

La compagnie aérienne Swiss est parvenue à améliorer ses recettes et le résultat d'exploitation au premier semestre a annoncé mercredi la filiale de l'allemand Lufthansa.

La compagnie aérienne a amélioré ses recettes notamment grâce à une hausse du nombre de passagers. (Keystone)

Le transporteur national a expliqué cette embellie par des gains de productivité et une hausse du nombre de passagers et du fret. Pour l'ensemble de l'année, la direction table sur une progression du résultat opérationnel.

Le bénéfice d'exploitation (Ebit) s'est inscrit en forte progression de 31% à 200 millions de francs suisses, tandis que le chiffre d'affaires a crû de 3% à 2,36 milliards entre janvier et juin, a détaillé Swiss dans un communiqué.

"L'évolution positive (...) s'explique surtout par des gains de productivité liés à la modernisation de la flotte", a précisé Swiss. La compagnie aérienne a en effet récemment mis en service neuf long-courriers Boeing 777-300ER, en remplacement des Airbus A340-300, et huit Bombardier CS100 et deux CS300 pour les court-courriers venant remplacer l'Avro RJ100.

Le coefficient d'occupation des vols a atteint 80,6% en moyenne, en hausse de 2,1 points de pourcentage sur un an.

Le développement de l'activité en première partie d'année "démontre que les investissements réalisés en faveur de notre flotte sont clairement payants", a estimé le directeur général (CEO) Thomas Klühr, cité dans le communiqué. Ce dernier compte "poursuivre le développement de notre offre au sol et en vol".

Solide progression pour Lufthansa

Concernant les perspectives, Swiss a averti que "le marché devrait rester tendu, essentiellement en raison de la vigueur du franc suisse et de l'évolution attendue du prix du pétrole". La compagnie estime cependant pouvoir compenser ces effets et table sur un résultat d'exploitation en hausse sur l'ensemble de l'année. En 2016, Swiss avait dégagé un Ebit de 429 millions.

Swiss va également poursuivre ses investissements, notamment avec un nouveau salon First Class à l'aéroport de Zurich. La modernisation de la flotte doit également se poursuivre avec la réception en 2018 de deux Boeing 777-300ER et la modernisation des cabines pour les cinq Airbus A340-300 en service dans la flotte.

D'ici fin 2018, Swiss aura positionné dix Bombardier CS100 et de 20 Bombardier CS300 à Genève.

Au niveau du groupe, la maison-mère Lufthansa a annoncé mercredi un bond de 69% du bénéfice net à 740 millions d'euros au deuxième trimestre, porté entre autres "par une forte demande" et une réduction de ses coûts de carburants.

Pour l'ensemble de 2017, le géant allemand a confirmé sa prévision relevée mi-juillet d'un Ebit ajusté d'éléments exceptionnels supérieur à celui de l'an passé (1,75 milliards). (awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...