Panalpina: la Comco ne trouve rien à redire sur l'offre de DSV

mardi, 30.04.2019

La Como a validé le projet d'acquisition présenté par le danois DSV pour le rachat de Panalpina.

Le groupe danois propose depuis début avril 2,375 titres DSV contre une action Panalpina. (Keystone)

La Commission de la concurrence (Comco), saisie par le danois DSV dans le cadre de son offre de rachat sur le logisticien rhénan Panalpina, n'a rien trouvé à redire sur le projet d'acquisition présenté.

Les programmes de rachat d'actions déjà lancés par le groupe de Roskilde ne biaisent pas les rapport d'échange de titres proposés et ne sont pas soumis à la "best price rule". Le transfert de titres DSV aux employés de ce dernier n'est pas non plus soumis à une obligation de déclarer, dans la mesure où de telles opérations ont été convenues avant l'annonce du rachat de Panalpina.

DSV a lancé mardi un programme de rachat d'actions portant sur un maximum de 18,6 millions de titres et doté d'une enveloppe de 3,5 milliards de couronnes danoises (environ 530 millions de francs).

Le groupe danois propose depuis début avril 2,375 titres DSV contre une action Panalpina. Une partie des actions de ce dernier sont réglées en liquide. L'offre représentait alors un prix implicite de 195,8 francs par action Panalpina, équivalent à une prime de 43% par rapport au cours de clôture de l'action Panalpina en date de l'offre initiale du 15 janvier.

L'opération doit être achevée au 4e trimestre et valorisera Panalpina à hauteur de 4,6 milliards de francs. (awp)






 
 

AGEFI



...