Novartis: l'UE accorde une extension d'indication pour Kisqali

vendredi, 21.12.2018

La Commission européenne a accordé une extension d'homologation à Novartis pour son médicament Kisqali qui traite un type spécifique de cancer du sein.

Le Kisqali est désormais homologué pour traiter les patientes souffrant d'un cancer du sein.(Keystone)

La Commission européenne a accordé une extension d'homologation au médicament Kisqali pour traiter un type spécifique de cancer du sein en combinaison avec une autre molécule, a annoncé vendredi le groupe pharmaceutique Novartis.

Le Kisqali (ribociclib) est désormais homologué pour traiter les patientes souffrant d'un cancer du sein HR+/HER2-, localement avancé ou métastatique, en combinaison avec le médicament Fulvestrant comme traitement endocrinien initial, ainsi que chez les femmes ayant déjà reçu ce type de thérapie.

Cette annonce fait suite à une recommandation positive de l'Agence européenne des médicament (EMA), basée sur les études cliniques Monaleesa-3 et Monaleesa-7, a détaillé le géant bâlois dans un communiqué.(awp)






 
 

AGEFI



...