Une commission s'oppose au retour d'un contingentement laitier

mercredi, 15.08.2018

La commission de l'économie du National rejette trois initiatives cantonales en vue de la réintroduction d'un contingentement laitier.

La majorité de la commission estime que le contingentement proposé ne constitue pas l'instrument adéquat pour contrecarrer les déficits structurels actuels. (pixabay)

Le contingentement laitier ne devrait pas faire son retour de sitôt. La commission de l'économie du Conseil national rejette trois initiatives cantonales en vue de la réintroduction de cet instrument destiné à parer à la crise du lait.

Elle se rallie ainsi au Conseil des Etats qui n'avait pas donné suite lui non plus aux initiatives des cantons du Jura, de Fribourg et de Genève, a-t-elle indiqué mercredi. La majorité de la commission estime que le contingentement proposé ne constitue pas l'instrument adéquat pour contrecarrer les déficits structurels actuels. Pour la minorité, au contraire, la gestion des volumes laitiers permettrait de relever le niveau des prix.

L'initiative fribourgeoise, rejetée par 11 voix contre 8 et 4 abstentions, exige que le Conseil fédéral rende obligatoire à tous les échelons un contrat-type sur les prix du lait. Le gouvernement devrait intervenir si l'interprofession n'arrive pas à imposer un tel contrat et assurer la surveillance de son respect.

Le canton de Genève exige que le Parlement fédéral réorganise la gestion des volumes et impose le prix du lait. La commission ne veut pas y donner suite par 10 voix contre 7 et 7 abstentions. Visant le même objectif, l'initiative du canton du Jura a été rejetée par 11 voix contre 7 et 6 abstentions. (awp)






 
 

AGEFI




...