La Comco lance une enquête sur des banques suisses

jeudi, 15.11.2018

La Commission de la concurrence a ouvert une enquête contre plusieurs banques et instituts financiers suisses, en raison de soupçons de boycott de solutions internationales de paiement mobile au profit de la solution nationale Twint.

Les établissements concernés par l'enquête sont Aduno Holding, Credit Suisse (Suisse), PostFinance, Swisscard AECS et UBS Switzerland.(keystone)

Plusieurs banques et instituts financiers suisses sont soupçonnés de boycott de solutions internationales de paiement mobile au profit de la solution nationale Twint, a annoncé jeudi le gendarme de la concurrence, qui a ouvert une enquête.

Les établissements concernés par l'enquête sont Aduno Holding, Credit Suisse (Suisse), Postfinance, Swisscard AECS et UBS Switzerland. Des perquisitions ont été menées auprès de ces entreprises.

"L'enquête doit permettre de déterminer si plusieurs instituts financiers suisses se sont entendus pour ne pas soutenir les solutions de paiement mobile d'offreurs étrangers comme Apple Pay et Samsung Pay", a précisé la Comco dans un communiqué.

Selon ce dernier, les établissements incriminés "se seraient concertés pour empêcher que leurs cartes de crédit ne soient utilisées avec les systèmes Apple Pay et Samsung Pay afin de privilégier leur solution suisse Twint".

Credit Suisse a fait part de son étonnement. "Nous sommes surpris par cette enquête et convaincus que les reproches se révéleront infondés", a souligné dans un communiqué l'établissement zurichois, qui détient 50% de Swisscard AECS.

La banque aux deux voiles a précisé proposer déjà "aux consommateurs en Suisse l'accès à Apple Pay et à Samsung Pay" par l'intermédiaire de Swisscard AECS. "Nous sommes en discussion avec d'autres prestataires comme Apple, Samsung et Google depuis plusieurs mois sur l'introduction de leurs solutions de paiement mobiles pour nos clients", a assuré la banque.

Postfinance a également réagi, indiquant coopérer avec les enquêteurs. "Postfinance est convaincue de ne pas avoir enfreint la loi sur les cartels suisses", a indiqué le bras financier du géant jaune, sans plus de précision.

Premier système de paiement mobile en Suisse, Twint dénombre plus de 75'000 points d'acceptation et plus d'un million d'utilisateurs. Parmi les entreprises à avoir adopté ce système de paiement figurent notamment les CFF, Nespresso, Migros et ses enseignes spécialisées comme Digitec et Galaxus, ainsi que Coop et Spar.

Au total, 65 banques utilisent l'application, parmi lesquelles UBS, Credit Suisse, Raiffeisen, Postfinance, la Banque cantonale de Zurich (ZKB) et la Banque cantonale vaudoise (BCV).(awp)






 
 

AGEFI



...