La Fédération de la Croix-Rouge lance un fonds innovant

mardi, 08.05.2018

La combinaison des prévisions météo et des données historiques sera utilisée pour débloquer de l'argent avant une crise.

15 sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont été identifiées pour accéder au fonds dans les deux premières années. (keystone)

Le Fédération internationale des sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) innove pour la prévention des désastres. Elle a lancé à Genève un fonds qui débloquera de l'argent avant une crise, en misant sur la météo et les données historiques.

"De l'argent garanti sera disponible pour aider les communautés à se préparer à un désastre", relève mardi la directrice de la prévention, de la réponse et de la reconstruction face aux crises à la FICR, Pascale Meige. La combinaison de prévisions de pluies avec le niveau des eaux sera notamment utilisée pour activer le financement d'évacuations et de prises en charge avant des inondations.

Mme Meige souligne que cette mesure proactive est lancée "pour la première fois". Ce dispositif avant un danger "immédiat" doit permettre de réduire le nombre de victimes et le besoin d'une réponse plus coûteuse.

Cette action établie sur les prévisions fait partie du Fonds d'urgence pour les secours en cas de catastrophe (DREF). Celui-ci est doté chaque année de 25 à 30 millions de francs au total et est alimenté depuis plus de 30 ans.

La nouvelle approche a déjà été utilisée dans plusieurs pays pilotes. Elle a notamment été activée en 2017 au Bangladesh avant des inondations et a permis de soutenir des personnes affectées par le désastre.

Au total, 15 sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Afrique, sur le continent américain et en Asie/Pacifique ont été identifiées pour accéder au fonds dans les deux premières années. Mais ce dispositif peut bénéficier à l'ensemble des entités. (ats)






 
 

AGEFI



...