Bourse Zurich: ouverture en hausse après le statu quo de la Fed

jeudi, 22.09.2016

La Bourse suisse a ouvert en hausse jeudi, au lendemain du statu quo monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

A 09h39, le SMI s'adjugeait 0,43% à 8261,67 points, le SLI progressait de 0,57% à 1251,04 points et le SPI gagnait 0,47% à 8995,28 points.

La Bourse suisse a ouvert en hausse jeudi, au lendemain du statu quo monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). Cette dernière a de nouveau opté pour la prudence en laissant ses taux d'intérêt inchangés sur fond de croissance modeste aux Etats-Unis, tout en ouvrant la voie à un prochain relèvement.

Les marchés réagissaient positivement à la nouvelle. Aux Etats-Unis, Wall Street a terminé dans le vert mercredi soir et les principales places européennes progressaient. Le pétrole s'affichait également en hausse.

"La majorité des membres du Comité monétaire de la banque centrale américaine estime que les taux seront relevés une fois d'ici la fin de l'année", probablement en décembre entre 0,50% et 0,75%, ont rappelé les analystes de Mirabaud Securities.

Selon ces derniers, "la réunion de la Fed d'hier soir a satisfait les investisseurs car aucune hausse de taux n'a été annoncée et les prochaines hausses de taux d'intérêt seront lentes et progressives".

Les annonces d'entreprises faisaient défaut ce jeudi et seul l'agenda macroéconomique sera susceptible d'alimenter les cours.

A 09h39, le SMI s'adjugeait 0,43% à 8261,67 points, le SLI progressait de 0,57% à 1251,04 points et le SPI gagnait 0,47% à 8995,28 points. Seules deux des 30 valeurs vedettes reculaient.

Les cycliques s'attribuaient les meilleures performances, à l'instar de Richemont (+1,7%), Schindler (+1,4%) et Lafargeholcim (+1,2%). Le groupe de luxe genevois avait souffert la veille d'un traitement hors dividende.

SGS (+1,2%) a repris les licences et les actifs de l'américain John R. McCrea, une agence d'inspection agréée par le Département de l'agriculture.

Parmi les rares nouvelles d'entreprises, Zurich Insurance (+0,7%) profitait d'un relèvement d'objectif de cours par Jefferies à 259 CHF, contre 217 CHF précédemment. La recommandation à "hold" a été conservée.

Novartis (+0,3%) a publié une étude sur le traitement expérimental KAF156 contre le paludisme, offrant potentiellement une alternative à l'artémisinine. Les deux autres poids lourds Roche (+0,3%) et Nestlé (+0,4%) suivaient le même chemin. Le géant de l'alimentaire se lance dans le chocolat haut de gamme en Inde.

Les bancaires s'inscrivaient dans la tendance générale avec UBS (+0,5%) et Credit Suisse (+0,6%). Julius Bär (-0,5%) cédait par contre ses gains.

Syngenta (-0,3%) était, avec le gestionnaire de fortune, la seule valeur vedette à s'afficher dans le rouge.

Sur le marché élargi, Newron (+2,7%) et son partenaire Zambon ont déposé auprès de l'Agence américaine des médicaments (FDA) une nouvelle demande d'homologation pour leur médicament Xadago, destiné aux patients souffrant de la maladie de Parkinson.

Kuros (+2,0%) s'est déclaré optimiste mercredi soir quant à son portefeuille de produits. La trésorerie devrait suffire jusqu'à fin 2017.

Von Roll (-4,2%) et Gottex (-3,3%) affichaient les plus importantes pertes. - (awp)


Ouverture attendue en hausse après le statu quo de la Fed

La Bourse suisse devrait ouvrir en hausse jeudi et tenter de compenser les pertes de la veille, au lendemain du statu quo monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). Cette dernière a de nouveau opté pour la prudence en laissant ses taux d'intérêt inchangés sur fond de croissance modeste aux Etats-Unis, tout en ouvrant la voie à un prochain relèvement.

Les marchés réagissaient positivement à la nouvelle. Aux Etats-Unis, Wall Street a terminé dans le vert et en Asie les places chinoise progressaient. Le pétrole s'affichait également en hausse.

"La majorité des membres du Comité monétaire de la banque centrale américaine estime que les taux seront relevés une fois d'ici la fin de l'année", probablement en décembre entre 0,50% et 0,75%, ont rappelé les analystes de Mirabaud Securities.

Selon ces derniers, "la réunion de la Fed d'hier soir a satisfait les investisseurs car aucune hausse de taux n'a été annoncée et les prochaines hausses de taux d'intérêt seront lentes et progressives".

Les annonces d'entreprises faisaient défaut ce jeudi et seul l'agenda macroéconomique sera susceptible d'alimenter les cours.

A 08h13, le SMI avant-Bourse affichait une progression de 0,46% à 8264,30 points, selon les indications de la banque Julius Bär. L'ensemble des valeurs vedettes évoluait dans le vert entre 0,3% et 0,9%.

Les cycliques s'attribuaient les meilleures performances, à l'instar d'Adecco (+0,9%), ABB (+0,7%), Lafargeholcim (+0,6%) et Geberit (+0,4%).

Les bancaires soufflaient aussi avec UBS (+0,7%), Credit Suisse (+0,6%) et Julius Bär (+0,4%).

Parmi les rares nouvelles d'entreprises, Zurich Insurance (+0,6%) profitait d'un relèvement d'objectif de cours par Jefferies à 259 CHF, contre 217 CHF précédemment. La recommandation à "hold" a été conservée.

Novartis (+0,5%) a publié une étude sur le traitement expérimental KAF156 contre le paludisme, offrant potentiellement une alternative à l'artémisinine. Les deux autres poids lourds Roche et Nestlé (+0,4% chacun) suivaient le même chemin.

SGS (+0,3%) a repris les licences et les actifs de l'américain John R. McCrea, une agence d'inspection agréée par le Département de l'agriculture.

Sur le marché élargi, Newron (pas de cours avant-Bourse) et son partenaire Zambon ont déposé auprès de l'Agence américaine des médicaments (FDA) une nouvelle demande d'homologation pour leur médicament Xadago, destiné aux patients souffrant de la maladie de Parkinson.

Relief Therapeutics a réduit au niveau des activités poursuivies sa perte nette au premier semestre.

Les autorités de l'Union européenne ont donné leur feu vert au rachat de Gategroup par le chinois HNA. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...