Bourse Zurich: le SMI devrait marquer une pause

lundi, 21.01.2019

La Bourse suisse devrait marquer une pause lundi, après la forte progression de vendredi.

Les actifs risqués - notamment le pétrole, le cuivre et l'acier - ont décollé vendredi, ainsi que les principaux indices européens et américains. (Keystone)

Wall Street avait affiché un net rebond vendredi, profitant d'un éventuel règlement du conflit commercial entre Pékin et Washington. En Suisse, les informations d'entreprises étaient encore rares, mais la saison des résultats annuels devrait nettement accélérer à partir de mardi.

Les actifs risqués - notamment le pétrole, le cuivre et l'acier - ont décollé vendredi, ainsi que les principaux indices européens et américains, malgré l'absence d'élément déclencheur spécifique, ont indiqué les analystes de CMC Markets dans une note. Une explication à ce vent d'optimisme pourrait cependant être "des informations selon lesquelles le Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin serait prêt à proposer des concessions à la Chine pour régler le différend commercial", ont-ils ajouté.

"Les principaux indices américains ont fini en nette hausse vendredi soir alimentés par des espoirs concernant les relations commerciales entre Washington et Pékin", ont aussi noté les analystes de Mirabaud Securities. Selon ces derniers, la progression des indices est également à mettre sur le compte de l'injection record de liquidités par la Banque centrale chinoise.

Alors que la Bourse de New York sera fermée ce lundi en raison d'un jour férié (Martin Luther King Day), les investisseurs auront peu de nouvelles à se mettre sous la dent. Le Fonds monétaire international (FMI) publiera ses prévisions de croissance mondiale à la veille de l'ouverture de l'édition 2019 du Forum économique mondial (WEF) à Davos.

A 08h14, le SMI abandonnait 0,26% à 8850,77 points selon les indications avant-Bourse fournies par Julius Bär, après avoir nettement progressé de 1,23% vendredi à la clôture. La grande majorité des valeurs vedettes cédait ses gains.

Parmi les rares gagnants en préséance figuraient les cycliques ABB et Adecco (toutes les deux +0,5%). Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours du spécialiste de l'intérim.

Le poids lourd Nestlé (+0,3%), ainsi que Swiss Re (+0,3%) et SGS (+0,2%) faisaient partie des valeurs recherchées. SGS, qui dévoilera mardi ses résultats annuels, profitait d'une augmentation d'objectif de cours par Goldman Sachs.

Les deux autres poids lourds de la cote Novartis et Roche (tous les deux -0,1%) cédaient leurs gains.

Les autres "blue chips" évoluaient avec l'indice de référence, notamment les bancaires Credit Suisse et UBS (-0,1%). La banque aux trois clés va présenter le lendemain ses résultats 2018, rapportés pour la première fois en dollars.

Sur le marché élargi, Ascom (+1,2%) était recherché, après avoir remporté un contrat aux Etats-Unis. Il était suivi par Kühne+Nagel (+0,9%), pourtant pénalisé par un abaissement d'objectif de cours par HSBC.

Flughafen Zürich (-3,1%) cédait ses gains, après un rabotage de recommandation par Goldman Sachs. (awp)






 
 

AGEFI



...