Bourse Zurich: tendance légèrement positive, Richemont sous pression

mercredi, 14.09.2016

La Bourse suisse évolue juste dans le vert mercredi en milieu de journée, dans une séance peu animée.

A midi, le SMI gagnait 0,20% à 8191,32 points, avec un plus haut à 8211. Le SLI avançait marginalement de 0,09% à 1243,33 points et le SPI de 0,22% à 8904,86 points.

La Bourse suisse évolue juste dans le vert mercredi en milieu de journée, dans une séance peu animée. Les courtiers parlent de petite correction technique après trois séances négatives qui ont vu le SMI perdre jusqu'à 200 points. La reprise n'est toutefois pas particulièrement solide. Après une ouverture ferme, le SMI a rapidement viré au rouge avant de se rétablir autour de l'équilibre. Cela rappelle les séances précédentes lorsque l'indice avait ouvert sur une note positive avant de finir en nette baisse.

Pas besoin d'être grand clerc pour deviner que la question de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) continue d'agiter les esprits. Mais que va faire la Fed lors de sa réunion la semaine prochaine, se demande-t-on avec une impatience non dissimulée et avec d'autant plus de perplexité que les récentes déclarations de membres éminents de la Fed ont plutôt jeté la confusion que la clarté.

A midi, le SMI gagnait 0,20% à 8191,32 points, avec un plus haut à 8211. Le SLI avançait marginalement de 0,09% à 1243,33 points et le SPI de 0,22% à 8904,86 points. Sur les trente blue chips, 21 montaient et neuf reculaient.

A part quelques exceptions, les variations de cours restaient limitées. Richemont (-2,7%) faisait justement exception, avec son concurrent Swatch (-2,2%), tous deux se reprenant cependant quelque peu après une ouverture calamiteuse. Richemont a informé sur la marche de ses affaires entre les mois d'avril à août et cela n'est pas brillant: les ventes ont clairement déçu les attentes et même celles de bijoux ont déçu avec une baisse avec un taux à deux chiffres. Léger baume sur le coeur: Richemont et Swatch avaient fait partie des gros gagnants la veille.

Les bancaires UBS (-0,9%) et Credit Suisse (-0,5%) ainsi que Swisscom (-0,6%) étaient aussi dans le rouge.

Parmi les gagnants, ABB prenait 1,3%, poursuivant sur la lancée positive de la veille lorsque l'actionnaire suédois de référence a réclamé la séparation de la division Power Grids. ABB a déjà annoncé depuis quelque temps qu'il informerait à ce sujet le 4 octobre prochain.

Galenica, Actelion, Sika et Givaudan montaient autour de 1%. Dufry, Aryzta, Lonza et Kühne+Nagel avançaient chacun de 0,7%.

Nestlé (+0,6% à 77,65 CHF) profitait d'un relèvement de recommandation à "buy" de "sell" et objectif de cours à 90 CHF par la banque américaine Goldman Sachs, dont les analystes pensent que la nouvelle direction va renforcer la confiance des investisseurs avec hausse des marges et réassortiment du portefeuille.

L'action Novartis (+0,4%) prenait également de l'embonpoint. L'avancée des deux poids lourds correspondait ainsi peu ou prou à celle de l'indice phare de la place zurichoise. Le troisième larron Roche (+0,1%) cédait une bonne partie des gains engrangés dans la matinée, après la publication de nouvelles données d'études de phase III sur son traitement expérimental contre la sclérose en plaques.

Sur le marché élargi, DKSH (+4,0% à 71,70 CHF) se distinguait. Credit Suisse a relevé sa recommandation de deux crans à "outperform" et propulsé l'objectif de cours à 83 contre 55 CHF. La banque aux deux voiles salue ainsi une embellie sur les principaux marchés du facilitateur de distribution.

Newron s'étoffait de 4,3% sans nouvelle particulière, dans l'attente de la publication demain de sa performance semestrielle.

Flughafen Zürich (+3,2%) décollait, après l'annonce d'une nouvelle hausse de fréquentation en août, alors que Investis (-0,7%) perdait légèrement du terrain après avoir levé le voile sur ses chiffres intermédiaires pour la 1ère fois depuis son entrée en Bourse. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...